XALIMANEWS-Suite à la confirmation, par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel, de l’ordonnance de refus de la demande de liberté d’office de Khalifa Sall prise par le Doyen des juges en première instance, Me Boubacar Cissé, avocat de la partie civile évoque le principe de la non rétroactivité des lois. Il estime que le statut de député de Khalifa Sall ne lui garantit pas, pour autant, l’impunité.

“C’est élémentaire. L’immunité ne veut pas dire impunité. Il a été placé sous mandat de dépôt avant qu’il ne soit candidat à la députation. On ne peut pas se prévaloir de sa propre turpitude”, a-t-il affirmé.

Et l’avocat de lancer des piques à ses collègues de la défense : “Ils ont appris leur droit en Chine. Ils n’ont qu’à laisser le dossier être bouclé, c’est mieux Khalifa Sall n’est pas le seul détenu dans cette affaire, il y’a les autres”.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here