XALIMANEWS : Rapportant les propos du Khalif général mourides qu’il représentait à la cérémonie officielle du Magal 2017, Serigne Bass Abdou Khadre a invité les hommes politiques au dialogue. Le président du Groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » qui a réagi à la fin de ladite cérémonie, indique que Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké « prêche des convaincus ».

« Aujourd’hui, nous disons qu’il faut un dialogue bien articulé, un dialogue sincère. C’est le point de vue que nous fournissons. Rappelez-vous, j’ai toujours dit et répété à chaque Magal après la cérémonie officielle, il nous faut construire ce pays dans le dialogue et dans la paix. C’est seulement pour cela que ce pays pourra jouer son véritable rôle parce que le Sénégal est reconnu comme un pays stable. Je continue d’en être un fervent supporter. Je dis aux gouvernants d’engager un dialogue sérieux et sincère. Nous avions été le plus grand parti à avoir répondu à l’appel du président Macky Sall pour participer au dialogue national qui avait accouché d’une souris malgré une belle cérémonie. Aujourd’hui, on nous demande à nouveau de dialoguer. Le Khalif nous le demande, nous lui disant que vous prêchez des convaincus… », tacle Me Madické Niang.

Loin d’en avoir fini, le responsable libéral se veut clair : « Il (le président Macky Sall) ne peut pas exercer seul le pouvoir. Pour aller vers des élections apaisées, pour construire ce pays, il faut qu’il dialogue avec son opposition. Il faut qu’il y ait un dialogue sincère. S’il ferme la porte du dialogue, je vous jure qu’il le regrettera ».

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here