XALIMANEWS : L’affaire sur la saisie d’un important stock de médicaments impropres à la consommation à Touba, continue d’alimenter la toile. Dans le journal de midi de la Rfm, l’ordre des pharmaciens s’est prononcé sur cette affaire.

Ils déclarent qu’ils ne comptent pas rester les bras croisés face à cet acte qu’il qualifie de « criminel ». Ainsi, les pharmaciens ont décidé de se constituer en partie civile et de porter plainte.

Pour mémoire, des éléments de la gendarmerie de Touba ont mis la main sur des médicaments contrefaits d’une valeur de 1 milliard 35 millions de francs CFA.
Les produits illicites étaient chargés dans deux camions qui ont été stoppés à Touba Belel vendredi dernier. Le convoyeur est en garde à vue au poste de gendarmerie de Touba Belel tandis que les deux chauffeurs ont pris la fuite.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here