XALIMANEWS : Plus de vingt travailleurs de la société Wari ont dit être victimes d’une menace de licenciement. Ainsi, pour sauvegarder leurs droits et intérêts, ils ont créé un collectif et invitent le PDG autour d’une table.

Selon eux, tout a débuté le 25 janvier dernier, quand Wari leur a notifié des conditions de départ. Par la suite, ils ont accusé réception de cette information et ont émis le souhait de recevoir ces conditions sur écrit, afin de proposer des réponses formelles, livre l’Obs. en sus, soulignent-ils, ce courrier d’information a été déposé à la direction de Wari contre décharge le même jour que la création du collectif. Ils disent avoir reçu individuellement une convocation orale de la part de la responsable des ressources humaines, les invitant à répondre à une convocation à l’inspection du travail. Sur place, le collectif affirme que l’inspecteur en charge du dossier leur a fait part d’un accord de principe suite à des négociations qu’ils auraient eues avec l’employeur.
Mais la grande surprise a été pour eux de constater, le 5 février dernier que leurs mails ont été bloqués, pour les empêcher d’exercer leurs fonctions.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here