XALIMANEWS: Ça bouge dans l’affaire Ndioba Seck, du nom de la jeune femme qui a reçu 64 coups de couteau, à Pikine Guinaw Rail. Selon des informations de Libération, 4 suspects ont été arrêtés et placés en garde-à-vue. Leur identité n’a pas été révélée mais une chose est sûre, signale le journal, l’un d’eux est la dernière personne à avoir appelé au téléphone la victime.

Retenons: Ndioba Seck dit Ndioba Laye a été tuée puis abandonnée dans la rue. Elle baignait dans son sang. Elle a reçu 64 coups de couteau. Son corps a été couvert coincé entre une gargote et un kiosque de vente de tickets de la Lonase, en bordure de la route Nationale1. La jeune femme était âgée de 26, célibataire et mère d’un enfant

1 Commentaire

  1. Il aurait suffit aux enquêteurs de voir à qui appartiendrait le numéro de téléphone portable qui a servi pour joindre la victime quelques minutes seulement avant qu’elle sorte de la maison pour ne jamais revenir. C’est un jeu d’enfants pour nos enquêteurs dont la compétence est reconnue dans le monde entier. Bon courage les « gars »!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here