XALIMANEWS : En conférence de presse, la tete de liste nationale de la coalition « Manko Yeesal Senegaal », Modou Diagne Fada a expliqué les raisons de sa déroute lors des élections législatives du 30 juillet 2017.

Le responsable libérale juge satisfaisant les résultats de sa coalition lors du scrutin, d’autant plus qu’ils sont « en tête parmi les héritiers de Abdoulaye Wade en un an d’existence ».

Modou Diagne Fada a également déploré les incidents noté le jour du vote dans plusieurs localités du pays avec des manquements qui ont pour la plupart affecté le verdict des urnes.

Sur le faible taux de la coalition qu’il dirige, Diagne Fada estime que l’arrivé de l’ex-chef d’Etat Abdoulaye Wade y a beaucoup contribuée car selon lui : « dans certaines contrées du pays, des libéraux qui nous étaient favorables ont préféré donner leurs voix à Wade, prétextant lui donner une dernière chance »

Pour cela, l’ancien ministre de la Santé estime que les Sénégalais n’ont pas voté pour le Pds, mais pour l’affection qu’ils portent vis à vis de Wade.

« L’irruption de notre mentor nous a porté préjudice. Ce qui montre que nous sommes ses héritiers légitimes. Et aux prochaines joutes électorales, nous serons en mesure de récupérer nos vrais électeurs. Je ne peux pas devancer Wade, mais le Pds si. Les Sénégalais ont voté pour Wade, et non pour le PDS », a-t-il déclaré.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here