On peut aimer ou détester monsieur Diouf El hadj, mais personne ne peut dire
honnêtement qu’il est l’otage d’un camp ou d’un autre, et pour cette franchise,
il mérite le respect et le soutien !
Maître et sommes  en parfaite convergence d’idée sur ce “cas Bara Gaye-Pouvoir.
Je dis Bara Gaye-Pouvoir, car tout le monde sait que sans l’aval de monsieur
le Président Macky Sall, aucune autorité policière ou judiciaire n’auraient osé
poser un acte aussi lourd de conséquence  pour l’image de notre pays que
personne n’avait plus accusé de restriction des droit de l’homme dans le cadre
de la liberté d’opinions depuis plus de 10 ans au moins.
Savez-vous que pour fustiger l attitude parfois cavalière de l’ancien
Président Nicolas Sarkozy, des manifestants avaient brocardé une croix gammée
sur ses photos durant plus de six heures de marche dans les Avenues de la
Capitale Paris ?
Que deviendraient nos opposants s’ils avaient osé dire: Macky Fasciste! Macky
Fasciste ! Leur aurait-on coupé la tête ou jeter dans les geôles de Kédougou ou
de Matam ?
Une démocratie se construit lentement, avec générosité et tolérance, mais un
seul petit grain de sable peu faire s’arrêter toute la machine et nous ramener à
des années en arrière, et c’est le Sénégal tout entier qui en pâtirait pour des
années encore !
J’exhorte le Président Macky Sall à faire preuve de dépassement dans cette
affaire Bara Gaye qui, somme n’est pas plus scandaleuse que d’autres cas où des
citoyens avaient franchi le Rubicon de l’injure et de la calomnie sans que leur
liberté fut menacée.
Monsieur le Président Macky Sall n’est pas le premier venu en politique, il
sait ce que son ancien mentor Wade Abdoulaye a enduré en injures et obscénités
durant ses trois dernières années de “règne” sans qu’il ait une seule fois levé
le petit doigt pour mettre un seul de ses fils égarés qui proféraient ces
injures.
Ecouter les va-t-en-guerre de l’APR et de ses alliés ne serait que néfaste pour
la suite de son mandat, quand les médias de quelques pays vont se mettre à
porter leurs regards inquisiteurs sur ce beau pays qu’est le Sénégal que tous
les peuples libres du monde porte au pinacle pour sa stabilité et la tolérance
de son peuple.
Monsieur le Président, vos services de renseignements ne vous ont pas dit la
vérité, toute la vérité sur l’éventualité d’un report de la visite de monsieur
Barack Obama, report qui devient de plus en plus probable, si monsieur Bara Gaye
était encore dans les liens de la détention.
Oui, monsieur le Président, il y a des gens qui s’activent avec forts arguments
pour vous faire vivre ce camouflet que constituerait un report de cet accueil
de notre “frère” le Président Barack Obama, accueil dont vous tenez tant, même
si sa portée sur le plan économique n’est pas évidente.
Monsieur le Président, faites libérer monsieur Bara Gaye, vous n’en seriez que
grandi !

PARTAGER

7 Commentaires

  1. Macky ira jusqu’au bout… du gain politique. Les législatives en poche, il y a les élections locales qui pointent. Et Macky usera et abusera de son pouvoir pour diaboliser par le mensonge médiatique jusqu’à la proclamation des résultats des élections locales. Ma solution à moi, je l’ai trop répétée. Il faut que tout responsable du PDS accepte le sacrifice de faire la prison à vie. Et pas parce qu’ils sont fautifs en ceci ou cela. Non. Parce que leurs ennemis sont arrivés au pouvoir. Et ceux que le PDS a en face de lui ne sont pas les concepteurs de la torture qu’ils font vivre à ceux qui ont jamais été proches de Wade et qui ne l’ont pas renié. Le PDS a en face de lui, un pouvoir composé d’exécutants. Les concepteurs ont été démasqués depuis la campagne électorale. Ce sont les Bolloré, des sénateurs et députés de l’Hexagone. Ce n’est pas pour rien que ce pouvoir-ci est obsédé par le DPW. Normal que des employés de Bolloré soient obsédés par son concurrent qui lui a sifflé des marchés. Le PDS paie les orientations politiques de Wade. Ces orientations qui lui ont fait laisser l’Occident pour l’Asie. Et le résultat a permis d’oser dire “Weddi, guiss bokku ci”. Et pendant le temps que les responsables du PDS seront en prison, mener un travail pour faire tomber Macky, ne serait-ce que dans 14 ans. Et une fois que Macky aura perdu le pouvoir, leur appliquer, lui et tous ceux qui se sont jamais trouvés de son côté, le système Khmers Rouges. La légalisation, l’institutionnalisation de ce système Khmer envers Macky sera un jeu d’enfant. Il suffit d’user de répétition médiatique.

  2. Monsieur Sadaga,le nouveau griot imoarable du PDS. Demande a bara gaye de respecter l’institution de l’etat qui l’a vu naitre et lui a donne la chance a l’education pour pouvoir comprendre les enjeux de la politque.
    Dis lui qu’etre dans l’opposition n’est la mere et qu’il n’a qu’a garder sa dignite. Cela va aussi pour tous les autres “leaders” qui s’agitent nuit et jour.
    Ils n’ont qu’a rester calme et prouver qu’ils n’ont rien fait.
    Enfin, le Senegal est un etat de droit, cela veut dire que la justice fera son travail jusqu’au bout dans touttes les affaires en cours.
    Continuez de plus belle, mais la justice vaincra, Inchallah

  3. Ces derniers j’ai du mal a comprendre la ligne editoriale de Xalima.

    Vous semblez insister un peu trop sur le cote negatif de la situation au Senegal. Il n y a pas que de mauvaises nouvelles.

    pensez-y et bonne continuation.

  4. Je cite Momar Dieng:


    Chômeurs endurcis dans l’oisiveté et l’action politicienne ringarde, sans le moindre kopeck gagné à la sueur de leur front, de condition sociale plus que modeste, ils ont été capables de s’offrir (ou de se faire offrir) maisons et appartements dans des quartiers prisés de la capitale. Comment et pourquoi ?

    Simplement parce qu’ils se sont accrochés aux basques des distributeurs automatiques d’argent ambulants qui ont essaimé au cours des douze années de bamboula libérale. Ils sont en général jeunes, sans légitimité ou expérience politique probante, arrogants, plus ou moins incultes, mais terriblement et «malsainement» ambitieux. Du genre ne reculant devant rien pour «mériter» les prébendes promises par les «grands frères» manipulateurs dans l’ombre.

    Alors, pour défendre leurs biens carrément mal acquis, tel un immeuble ou un appartement obtenu de manière absolument scandaleuse, ils défient l’autorité avec une témérité qui frise l’irrationnel, empêtrée dans une envie morbide d’aller dormir en prison pour quelque mois ou années, c’est selon. Ils insultent un président de la République dans une démarche stratégique planifiée dont la finalité est de se faire expédier express à Rebeuss. Quelque part, des esprits tout autant tordus leur ont fait croire qu’un homme politique accompli n’en est pas un s’il n’a pas goûté aux rigueurs carcérales.

    Mais tout s’explique : au-dessus de la pyramide mafieuse, certains des «grands frères» chargés de l’éducation politique saine de la jeune garde dont ils ont la responsabilité sont eux aussi des voleurs-pilleurs dont tout le monde s’est aperçu qu’ils ont passé douze ans à se remplir les poches. Le peuple le sait, leurs voisins le voient, la police et la gendarmerie ne l’ignorent pas. C’est à l’Etat de faire son travail.

    Cato

  5. Sadaga “selbé” Diop-Pekh fait encore dans la prestidigitation. L’Oracle semble penser que Macky Sall tient coute que coute a cette visite et il s’amuse à lui faire peur avec l’épouvantail du report. À mon avis il projette les délires de son grantome(™) de mentor, qui n’a rencontré que le ridicule dans ses efforts frénétiques pour rencontrer Obama, sur le président Macky Sall.
    Mais bien sur on prends RV pour le 26 Juin, pourvu que le jeune malsain reste en prison (maybe avec quelques autres jeunes malsains qui voudront l’y rejoindre). C’est dans 4 petites semaines: on verra si Obama va viendre™ ou pas.
    Les jaloux vont maigrir!!!
    Cato

  6. Donc Démocratie signifie qu’on peut dire tout ce que l’on veut: insulter, même un citoyen ordinaire, manquer de respect aux institutions et aux personnes âgées comme ils l’ont fait avec Wade.

    La France n’est pas le Sénégal. Que faites vous de nos valeurs. Est ce que la Démocratie est plus importante que nos valeurs?

    Il faut mettre de l’ordre dans ce pays ou l’indiscipline a atteint son apogée avec Wade. Y’en a marre a insulté Wade et s’est fait applaudi par des leaders politiques. Il faut arrêter. Que OBAMA reste chez lui. Il ne nous apportera absolument rien du tout.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here