L’Etat doit rester ferme sans faiblesse coupable et sans cruauté inutile. Président Léopold Sédar Senghor

Les développements récents de l’affaire dite des 94 milliards ont conduit Monsieur Ousmane Sonko à élaborer un vaste plan de défense de sa personne contre ce qu’il considère comme un complot. C’est humainement compréhensible et politiquement légitime. En revanche je condamne fermement deux actes qu’il a eu à poser. Des actes malheureux, dangereux et politiciens. C’est dans cette perspective que j’élève la voix.  J’étends le faire avec responsabilité et avec un détachement partisan. Tout d’abord je tiens à clarifier deux points essentiels : Je suis de culture républicaine, démocratique, nationale et moderne.  Je suis contre le pouvoir en place. Ses partisans d’ici connaissent bien mes critiques à son endroit. En 2010 déjà, j’avais exprimé mes craintes sur Monsieur Macky Sall car je le savais totalement à la solde des occidentaux. J’avais dit qu’il allait immanquablement faire trois choses : Renforcer le groupe Bolloré au port, ramener l’armée française et banaliser l’homosexualité. Je regrette d’avoir eu raison.    

Ses déclarations depuis Ziguinchor

Les déclarations depuis Ziguinchor de Monsieur Ousmane Sonko sont sidérantes, dangereuses et irresponsables. En agitant les spectres régionalistes et ethniques dans une zone déchirée par une guerre à relent identitaire, Sonko s’attaque à l’unité nationale et à la stabilité du pays.

A travers ses déclarations, il cherche sans doute à être un intouchable de la République. Cet objectif est illusoire. La République ne connait pas une caste d’hommes au-dessus de la loi, faut-il le rappeler ?

Penser que s’attaquer à sa personne signifie brûler le pays est encore une vue de l’esprit. Monsieur Sonko, j’ai une mauvaise nouvelle pour toi : Ce pays ne brulera pas pour ta petite personne ! Maitre Abdoulaye Wade a été arrêté à plusieurs reprises, le pays n’a jamais cessé de fonctionner.  L’arrestation de Serigne Moustapha Sy n’avait pas remis en cause la stabilité de la nation… 

Je ne te dénue nullement le droit de te défendre c’est humainement compréhensible et politiquement légitime. Cependant la limite est la loi qui est applicable à tous sans état d’âme. L’Etat doit rester ferme sans faiblesse coupable et sans cruauté inutile. Président Léopold Sédar Senghor

Il est inadmissible de jouer avec les questions d’unité nationale et de stabilité du pays. La loi doit s’appliquer dans toute sa rigueur. L’extrémisme n’a pas sa place en République, la haine ne peut prospérer en politique.

La saisine du Doyen des Juges

L’autre manœuvre politicienne de Monsieur Sonko est la saisine du Doyen des Juges. Cette plainte tout le monde le sait, ne peut prospérer. En effet elle a toutes les chances d’être rejetée. Monsieur Sonko n’est pas agent judiciaire de l’Etat, ni Procureur pour porter une affaire de détournement de deniers publics devant nos juridictions. Il ne peut même pas se porter partie civile car pour se porter partie civile, il faut démontrer un préjudice subi à titre personnelle.

Pourquoi donc porte-il plainte ?

Cette plainte vise uniquement à se délier de sa responsabilité d’apporter la preuve de ses allégations contre Monsieur Mamour Diallo. Acculé par l’opinion publique de fournir ne serait-ce que la preuve du virement de 46 milliards qu’il déclare détenir, Sonko cherche, après l’irrecevabilité de sa demande, à dire que ses «preuves» étaient destinées au seul juge et que celui-ci ne lui a pas donné l’occasion de les présenter. Ta stratégie est cousue de fil blanc Monsieur Sonko.  

Ma profonde conviction est qu’un juge même corrompu n’a de marges de manœuvre que sur les peines. Il ne peut ignorer les faits, il ne peut piétiner les lois, encore moins les procédures. Il est important, mieux, nécessaire de partager cette conviction dans un contexte fébrile marqué par la découverte d’énormes ressources naturelles. Les Sénégalaises et sénégalais doivent être conscients de cet état de fait en condamnant tout acte ou propos qui viserait à remettre en cause notre volonté commune de vivre ensemble.    

L’Etat doit redoubler d’efforts dans ses missions régaliennes, celles de préserver l’unité nationale et la stabilité du pays. Le contexte géopolitique doit pousser le Ministre de l’intérieur à travers les renseignements à tuer dans l’œuf toute tentative de division. Le Ministre de la justice, en ayant en optique la sagesse senghorienne, doit veiller à l’application stricte de la loi car les forces obscures à l’affût et aux appétits voraces ne se gêneront d’exploiter toute faille.

Hady Wane

Denver, Colorado/ USA

[email protected]

23 Commentaires

  1. Merci M. Wane, vous avez tout dit ! Mais rassurez-vous, jamm rek moy am sunu reew ! Je rappelle toujours les 4 meilleures qualités de Sonko Fusilleur : l’amateurisme, le populisme, l’arrogance, la manipulation. Ajoutez-y une 5e : la victimisation. Je vous laisse les mettre dans l’ordre…

  2. Le PS a son école du Parti qui formait des HABLEURS qui maîtrisaient les textes et savaient parler en public. Mais qui au font font du calcul quotidien de la gestion opérationnelle: bilan moulin farine pont senegal 92. Les mêmes gens sont toujours là. Aucune pertinence, des gens insipides, des collaborateurs coloniaux.

    PDS a sa bande d’imposteurs de voleurs de truands d’escrocs qui sont des vagabonds non instruits mais dont le mentor est un RÊVEUR, imposteur, manipulateur, voleur Abdoulaye Wade bilan: quelques infrastructures et la promotion de la MÉDIOCRITÉ et la division des confréries.

    BBY association de malfaiteurs, de traitres, de lâches, bandes d’amis de copains, clochardisation des Institutions promotion des anti valeurs. Militants composés de vieux roturiers qui veulent une retraite dorée sur le dos du peuple. President DORMEUR limité et INCOMPÉTENT qui se base sur les groupes ethniques pour nommer ou faire voter. Bilan refection building à 39milliards, dilapidations des ressources naturelles à des criminelles, TER payé et non livré, fonctionnaires qui prennent des decisions illegales Mamour Diallo sans s’inquieter

    Les JEUNES instruits doivent soutenir soit SONKO ou THIERNO ALASSANE SALL pour leur rigueur.
    Hady WANE toi tu es qui pour nous chier sur la tête. Restes dans ton Colorado à manger de la neige. Je crois que tu es un WANE lébou mais pas un WANE torodo descendant de SIWA DIASSA tu n’as même pas honte de défendre des ROTURIERS. Sonko mola gun fouf, si tu penses que les centaines ou les milliers de dollars que vous verse MACKY et sa Femme vont vous servir tu te trompes lourdement. Niak Fayda, les immigrés qui ont une bonne situation ne se mêlent pas des querelles politiciennes mais plutôt des agendas de programmes stratégiques. Jour bolèn lalé SONKO vous creuserez tous vos tombes.

  3. Nous avons été 680.000 citoyens à voter pour lui à la présidentielle de 2019 et inchallah, nous serons 4 millions à voter pour lui en 2024. Si c’est cela qui vous fait mourir de jalousie, alors, préparez vos linceuls.
    Depuis 1974, nous votons et nous savons sont les populistes et les prevaricateurs doublés du titre de traîtres à leur patrie.

  4. Trop contradictoire, ta prétendue être contre le pouvoir et tes propos. Oui on comprends Sonko est l’opposant de certains opposants. Alors pour te rectifier un peu, le contexte entre cette affaire et l’emprisonnement de Wade et de Sr Moustapha ne sont pas les mêmes. Ont n’es tous contre le feu dans notre cher pays que nous aimons très bien. Mais la riposte sera présent contre toutes injustices dans cette affaire

  5. Wakho fi dara, c’est Macky et son assemblée irresponsable et irrespectueuse qui risquent de brûler le pays…pauvre « intellectuel »malhonnête

  6. Desole M. Wane ta tout faux, Sonko n’est ni regionaliste ni sectaire et encore moins un ethnocentrisme c’est un homme qui a un ambition de dirige ce pays dans toute sa composante. Ce pays nous appartient tous et le sectarisme que vous faites alusions , On sait sa commence avec qui……

    • essayez donc, Monsieur, de sortir un texte aussi agencé ! je vous dis chiche !

      «  »L’Etat doit redoubler d’efforts dans ses missions régaliennes, celles de préserver l’unité nationale et la stabilité du pays. Le contexte géopolitique doit pousser le Ministre de l’intérieur à travers les renseignements à tuer dans l’œuf toute tentative de division. Le Ministre de la justice, en ayant en optique la sagesse senghorienne, doit veiller à l’application stricte de la loi car les forces obscures à l’affût et aux appétits voraces ne se gêneront d’exploiter toute faille. » »

      le gouvernement en a-t-il vraiment le dessein ?
      il convient donc de préserver ce que nous avons de plus précieux, en tant que nation, « notre commune volonté de vivre ensemble », qui nous a permis de transcender tant d’écueils ! que le Tout Puissant en soit loué !

  7. Laissez en paix M. Sonko. Il ne s’adresse pas à vous et vous m’insultez. Laissez M mamour diallo répondre. Quand même. C’est vous qui voulez brûler le paix. J’insiste pour que M le Président Macky sall ne vous écoute pas. Vous serez les premiers à le lâcher.

  8. Un Wane qui coalise avec les roturiers, les voleurs et menteurs le monde à l’envers.
    Siwa Diassa doit se retourner dans sa tombe…
    Euskéy moudioum diamono.

  9. Cela se voit que vous ne vivez pas les mêmes réalités avec les Sénégalais ! Vous étiez où lorsque, procédure inédite Khalifa Sall est jugé en appel et en cassation sur une année ! Et sur quelle base? Sur la base d’un système qui a bénéficié au Président Macky! A un certain moment il faut que les ralents de dictature sourdine cesse! Macky n’a pas le pouvoir de mort et de vie sur un sénégalais lamda a fortiori sur les personnes qui se battent pour le Sénégal. Mamour Diallo est-ce l’Etat du Sénégal ? Que nenni! Si les partisans du pouvoir font un lever de bouclier pour sauver un soldat aussi isolé qu’il le dise pourquoi activer des leviers de mise à mort politique ? Macky Sall, Idrissa Deck savent très bien comment on peut instrumentaliser l’assemblée Nationale « partisane » à des fins politiques ! Cela dit l’instabilité politique reste de la responsabilité des personnes qui veulent coûte que coûte garder le pouvoir. On l’a vu avec les socialistes, avec Wade et ce sera forcément le cas avec Sall. Ce pays ni le sien ni celui de l’APR
    A bon entendeur salut

  10. Bonjour monsieur Wane, tu peux avoir raison d’une part, mais tu dois adresser ton sermon à l’actuelle majorité qui sa gestion est truffée de scandales jusqu’à présent non élucidés. Et les auteurs de ces scandales ont été épinglé par des rapports des corps de contrôle de l’état.
    Avec Macky Sall, on rêvait d’un Sénégal prospère, un état de droit garanti, une justice indépendante, une élite intellectuelle éveillée et engagée. Les partisans du président surtout les jeunes doivent avoir le courage de lui dire la vérité, au lieu de vouloir chercher de faux ennemis juste pour noyer le poisson.

  11. Merci Wane. Contribution d’une grande pertinence. Je le savais manipulateur avec ses pseudo dénonciations de détournement et vol dont aucune preuve n’est apportée. Mais avec sa démarche visant à régionaliser ce problème, je le vois comme quelqu’un de lâche et dangereux, prêt à sacrifier l’unité nationale juste pour se protéger des conséquences de ses mensonges. Si on dit que Sonko est un imposteur c’est la vérité.

  12. Comme c’est bizarre et honteux !!!
    Comment une affaire entre deux personnes Ousmane SONKO et Mamour DIALLO peut susciter autant d’inquiétudes dans les rangs du pouvoir pour que des bras puissent se lancer dans des missions indignes et inacceptables.
    Cette campagne qui consiste à s’attaquer à la personne de M. SONKO sous des arguments en dessous de la ceinture prouve que ce dernier détient une bombe qui fait assurément peur ?

    Continuer votre stratégie
    Les sénégalais ne sont pas dupes
    Bon courage

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here