Aminata Touré a jeté un pavais dans la marre des comptes de l’État avec la polémique qui ne s’estompe pas sur les sommes qui auraient été recouvrées dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Mamadou Lamine Diallo, député à l’Assemblée nationale saisit la balle au rebond pour attirer l’attention sur un trou de 12,4 milliards de francs Cfa après les différents chiffres rendus publics sur le montant exact versés par Dp Word à l’État du Sénégal.

“Pour notre part, nous retenons, pour commencer, de la déclaration de Mme Touré, l’affaire DP World. La deuxième LFR (Loi de finances rectificative) de 2013 mentionne le montant de 24,6 milliards payés par Dp World au titre du ticket d’entrée pour la concession du terminal à conteneurs du Port de Dakar, ce montant est confirmé par la loi de règlement 2013. Si comme dit Mme Touré DP World a versé 37 milliards, il manquerait 14,4 milliards”, rectifie le leader de Tekki dans les colonnes de Vox Populi.

“Sur ces points précis, une commission d’enquête parlementaire se justifie amplement. Les montants en jeu dépassent la caisse d’avance de la ville de Dakar”, ironise-t-il en référence à l’affaire qui vaut des ennuis judiciaires à Khalifa Sall.
Mamadou Lamine Diallo d’indiquer également que “les milliards de Arcelor Mittal sont introuvables dans les finances de l’État”.

Avec Seneweb

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here