XALIMANEWS-Khalifa Sall a toujours des chances d’obtenir une liberté provisoire. C’est l’avis de Mouhamadou Ngouda Mboup, enseignant chercheur en Droit public à la facultés des sciences juridiques de l’Ucad.

Invité à se prononcer sur les ondes de la radio “Sud Fm”, l’enseignant chercheur a indiqué que “l’ouverture de la treizième législature, dont Khalifa Sall est membre, constitue une possibilité offerte à ses avocats pour saisir le juge des référés dans un délai de 48 heures à partir du 14 septembre prochain”.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here