XALIMANEWS – Invité de l’émission hebdomadaire “OBJECTION” de la Sud FM, ce dimanche, Mamadou Ndoye, l’ancien secrétaire général de la Ligue démocratique, clashe le président Macky Sall et fait de graves révélations sur la gestion de l’actuel régime…

Cliquez ici pour écouter l”audio

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Un tissu de contrevérités noir cousu avec du fil blanc!
    Il a usé de cette tribune pour servir la LD-Debout de rempart en perspective du BP prochain! Il est dans la politique politicien et c’est vraiment dommage, il a montré aujourd’hui qu’il ne méritait pas de diriger la LD car il n’est pas un homme d’Etat! Gor day mandou!
    Un homme d’Etat ne divulgue pas ses entrevues avec le Chef de l’Etat!
    Il faut comprendre dans sa sortie, qu’il, ce vieux loup qui vient de sortir des bois, veut juste venir au secours de la LD-debout qu’il manage à distance avec son compère Abdoulaye Bathily pour mettre ce mouvement au service khalifa Sall!
    Noyoza, n’oublie pas que Yéro Deh a été meilleur ministre que toi et Bathily! Yéro Deh, lui est noble, respectable et respecté!
    Mamadou Ndoye et Bathily ne travaillent pour Khalifa Sall que dans le but de servir par ricochet leurs enfants: Abdoulaye Bathily junior et Ousmane Ndoye!
    Nous ne sommes pas dupes.
    Nous vous connaissons pour vous avoir pratiqué pendant des décennies!
    Vos tartufferies ne marcheront pas car les vrais jallarbistes sont conscients de vos machinations et vous attendent de pieds fermes!
    Vouloir tenter de diaboliser Macky Sall et noircir sa gestion ne serait qu’un coup d’épée dans l’eau! Yénangui pousse auto rails nak!
    Khoudia Mbaye, djiguène bou meun goor, cette brave dame, militante engagée qui a tout sacrifié pour la LD! Vous ne pouvez pas l’atteindre car elle travaille et vous laisse aboyer sans même regarder sur le rétroviseur.
    Ce qui motive Khoudia Mbaye et la LD des vrais jallarbistes est l’intérêt général du Sénégal et non l’intérêt particulier, celui de vos rejetons orgueilleux et hautains!
    Mamadou Ndoye, quand la LD avait besoin de toi, tu l’as abandonnée pour aller t’enrichir à l’extérieur dans les institutions internationales et tu ne t’es jamais préoccupé de l’intérêt de ce parti. Tu t’es bâti une fortune avec des maisons un peu partout à Dakar. Togal waay! Boulgnou takha wakh!
    Vous agissez en lâche car vous avez trahi la LD qui vous a tout donné! Tout ce que vous avez eu en ce moment, c’est grâce à la LD qui vous a propulsé au-devant de la scène politique et étatique!
    Nicolas Ndiaye, l’actuel SG par intérim est plus militant que vous! Il est plus sage et plus engagé que vous! Il a toujours milité pour l’intérêt général du pays et l’intérêt du parti! Faut savoir raison garder!
    Camarades jallarbistes, restons vigilants, le plus grand loup va lui aussi sortir bientôt des bois pour voler au secours de cette LD-Debout vacillante!

  2. Pour comprendre la situation actuelle de la LD, il faut remonter un peu le temps.
    Au 6ème congrès ordinaire de la LD, le SG Abdoulaye Bathily voulait quitter la direction du parti et la majorité des militants avait jeté leur dévolu sur Seydou Sy Sall pour diriger le parti après Bathily.
    Après plusieurs discussions, la décision de maintenir Bathily et de le faire seconder par Seydou Sy Sall a été prise ; charge à Bathily de mieux préparer Seydou à bien gérer le parti après lui.
    Chemin faisant, Bathily s’est rendu compte que Seydou Sy Sall n’était pas facilement maniable, manipulable, qu’il avait le sens de la responsabilité.
    Au 7ème congrès ordinaire, Bathily qui devait quitter la direction du parti, a fait fi des directives du 6ème congrès et a placé Mamadou Ndoye à la tête du parti après avoir bien manœuvré.
    Il lui fallait un SG manipulable, quelqu’un qu’il pouvait télécommander à distance, quelqu’un à sa merci, un exécuteur de ses désidératas, un pantin !
    Quand Ndoye est venu aux commandes, il s’est rendu compte que le parti n’était pas un parti du SG mais des militants, la dictature n’y marchait pas.
    Ndoyoza étant devenu un col blanc, un bourgeois cupide et milliardaire avec plusieurs villas à Dakar, voulait aussi prendre le poste de ministre qu’occupe Khoudia Mbaye mais savait que cela ne passerait pas comme lettre à la poste au BP. Il a demandé à rencontrer Macky Sall et ce foulant au pied les statuts et le règlement intérieur de la LD car étant parti rencontrer le président Sall sans délégation. Il a demandé à Macky le poste de ministre d’Etat qu’occupait Bathily, Macky lui propose un poste de ministre conseiller que l’orgueil de Ndoyoza a refusé.
    Depuis, lors, il garde une dent contre Macky et fait tout pour sortir la LD de BBY.
    Après ses multiples échecs dans ses différentes tentatives de sortir la LD de BBY et éreinté, Ndoyoza rend le tablier et Nicolas Ndiaye est choisi SG par intérim.
    Abdoulaye Bathily ne l’entend pas de cette oreille et demande à Ndoye de revenir sur sa démission car il sentait que le parti allait échapper à son contrôle. C’était peine perdue et trop tard.
    Bathily fait donc appel à ce groupe familial et amical que Ndoye avait mis en place pour faire sortir la LD de BBY pour mettre en place ce mouvement la LD-Debout pour déstabiliser le partir et opérer un coup d’Etat et contrôler le parti en le pourrissant de l’intérieur comme un ver dans une mangue. Dans ce mouvement, nous avons le fils de Bathily, le fils et l’épouse de Ndoye, leurs amis et Cheikh Guèye, maire et HCCT de takhawou Dakar.
    C’était sans compter sur la vaillance et la détermination des vrais jallarbistes qui veillent au grain.
    Cette sortie de Ndoye dans diano bi entre dans le cadre du plan machiavélique de Bathily de ternir les réalisations de Macky Sall et du coup de pousser les militants de la LD à soutenir la LD-Debout qui est vacillante et fébrile !
    Ndoye s’est montré petit dans cette sortie et ses carences d’homme d’Etat ont été découverts même par les moins avertis. Il fait la risée de tout le monde.
    Ne soyez pas surpris camarades vrais jallarbistes, chers concitoyens Sénégalais, que le grand loups tapis dans l’ombre ne sorte des bois pour venir secourir ses ouailles bathilistes !

  3. Parti Africain Independance Senegal
    15 septembre, 17:45 ·

    SENEGALAIS DEBOUT
    15 Septembre 1957——————-15 Septembre 2017
    Notre perspective est dans l’élan historique que le 15 Septembre 1957, des hommes et des femmes, sénégalais libres, ont initié à Thiès pour la conquête absolue de la souveraineté nationale et de la liberté des nations africaines pour parvenir aux ETATS UNIS D’AFRIQUE
    Pour comprendre la dynamique de création du parti il faut la situer dans le contexte de l’éveil politique ,qui se produit dans les territoires de l’AOF dans le sens d’un refus du colonialisme au Sénégal, le développement du RDA apparenté au Parti communiste français jusqu’en 1950 a été moindre ,que dans d’autres territoires du fait de l’existence d’un jeu politique antérieur notamment avec la SFIO-Cependant , au cours des années 1950 on assiste à une politisation plus nettement « anti-systémique » à travers différentes organisations . le Conseil de la jeunesse du Sénégal (CJS) le Conseil Mondial de la paix (CMP) l’Union des femmes du Sénégal (UFS) ou encore l’Association générale des étudiants de Dakar (AGED) Ainsi , l’origine de la création du PAI on trouve des militants de l’Union démocratique sénégalaise (UDS) affiliée jusqu’alors au RDA ,qui vont refuser la fusion de cette dernière avec le Bloc populaire sénégalais (BPS) au sein de l’union progressiste sénégalaise (UPS) foncièrement associé au colonialisme français
    Remise en cause de l’ordre colonial. L’écho rencontré par le manifeste du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE et la dynamique d’adhésion, qui s’en est suivie ont été très important. La mobilisation emblématique de cette période a été la campagne pour le NON la Communauté en 1958 ou le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE a joué un rôle déterminant aux côtés du Parti du regroupement africain(PRA) de l’Union Générale des Travailleurs d’Afrique noire (UGTAN) du CJS et de l’UGAO
    Le décret de dissolution est signé par le président du Conseil Mamadou Dia dès le lendemain des évènements de St Louis le 1er aout 1959. Le gouvernement n’attendait, qu’un tel prétexte pour mettre fin à l’existence légale d’un parti qui n’avait de cesse de contester la légitimité du régime néocoloniale en place D’autres décrets de dissolution viseront dans les mois suivants d’autres organisations comme l’UGTAN un syndicat, qui avait aussi maintenu une option clairement anticoloniale en opposition avec le parti Etat en gestation Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE se trouve alors contraint à la clandestinité.

    A la suite des événements de Saint Louis un certain nombre de dirigeants du parti ont été emprisonnés .Le procès, qui se déroule en juillet 1961 est l’occasion d’une mobilisation importante pour le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE qui reflète la dynamique des années antérieures et le relatif soutien populaire dont il bénéficie
    Cependant après avoir connu au début des années 1960 des tendances scissionnistes sur sa droite c’est désormais sur sa gauche ,que la direction du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE va être de plus en plus contestée une scission prochinoise du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE du Parti communiste sénégalais (PCS) avait déjà été proclamée en 1965 par Samba Ndiaye mais n’avait pas entrainé avec lui un nombre significatif de militants Elle va cependant se trouvér renforcée en 1969 par de jeunes militants étudiants du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE venus du mouvement étudiant en France* notamment Landing Savané En 1972* les maoistes se retrouvent au sein du Mouvement des jeunesses marxistes-léninistes (MJML) et peu après naîtra dans la clandestinité And Jef dirigée par Landing Savané , Mamadou Diop Decroix et Amadou Top. Mais c’est au sein même du parti qu’une fracture majeure va apparaître comme une conséquence à retardement de l’ébullition de Mai 1968. une fraction composée des dirigeants étudiants de l’UDES (notamment MBaye DiacK< et moussa Kane) alliés ? quelques syndicalistes (comme Mbaba Guissé ou Bakhao Seck) reprochent à la direction son orientation trop peu révolutionnaire sur le plan des alliances de classes. Cette fraction s'exprime ouvertement lors du IIe congrès de 1972 tenu Thiès et aboutit la création d'une nouvelle organisation la Ligue démocratique en 1974 Toutes ces tendances finiront bientôt dans les mains du pouvoir néocolonial.Ensuite va s'ajouter à cette tendance au fractionnement historique du PAI*quelques années plus tard (en 1976) avec le retour négocié de Majhemout Diop au Sénégal qui accepte au terme d'une négociation avec le président Senghor d'incarner au sein du système du multipartisme limité le courant marxiste-léniniste
    Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE n’a jamais failli ni renoncé à cette mission fondamentale pour asseoir les paradigmes d’une Afrique libérée des pesanteurs du colonialisme et du néocolonialisme, pensées par nous-même, une Afrique authentique et créatrice, porteuse de tous les éléments qui constituerons les paradigmes de la liberté humaine du 21°siècle Elle ne s’embarrassera pas des ossements idéologiques du 20° siècles pour oeuvrer comme coproducteur et cohéritier du patrimoine intellectuel et culturel de toute l’humanité
    Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE malgré les vicissitudes nombreuses qu’il a traversées reste la principale force politique contre-hégémonique. Pour tous les partisans du refus de l’indépendance octroyée en 1960 en accord avec les intérêts de l’ancienne puissance coloniale, aujourd’hui néocoloniale, le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE demeure l’organisation politique de référence
    PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE appelle toutes les femmes et tous les hommes soucieux de la réalisation de notre indépendance totale dans perspective d’une grande UNITE AFRICAINE à se joindre à lui et à soutenir son candidat pour l’élection présidentielle de 2019 Monsieur MAGATTE MBAYE.
    J’aime
    Afficher plus de réactions
    Commenter
    Partager
    5 Vous, Habib Ngom, Songo Matar Ndiaye et 2 autres personnes
    Commentaires
    Parti Africain Independance Senegal
    Votre commentaire…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here