Un an après la mort tragique de Mariama SAGNA, les militants de PASTEF lui ont rendu hommage ce dimanche 7 octobre. Présent à la cérémonie, Ousmane SONKO est également revenu sur ce qu’il appelle un complot visant à le rendre inéligible.

Selon le leader de PASTEF, il n’a pas plus des « adversaires mais des ennemis qui sont prêts à tout pour le museler. « Nous sommes l’une  des rares formations politiques qui refuse la compromission. Nous ne participons au dialogue qui est une perte de temps.  il dit qu’il a gagné, qu’il gouverne et nous nous opposons », déclare Ousmane SONKO.

Selon lui, Macky SALL essaie d’avoir un moyen de pression sur tous les acteurs politiques. Mais, indique-t-il, « n’ayant aucun moyen de pression » sur lui, il a activé l’Assemblée nationale. « Le complot va continuer et vendredi prochain, il sera à un autre niveau. Tout ce qu’ils cherchent c’est trouvé quelque chose à reprocher à Ousmane SONKO pour l’empêcher de se présenter à des élections », affirme le leader de PASTEF.

Invitant ses partisans à se préparer, le député estime que « le combat ne fait que commencer ».

walf.sn

1 Commentaire

  1. Renvoyé pour faute lourde de l’administration, tu ne peux prétendre devenir le premier magistrat de la Nation. Un antécédent suffisant pour que tu ne puisses pas devenir candidat aux présidentielles

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here