XALIMANEWS : Revoilà Pape Gorgui NDONG. Aphone depuis son limogeage du gouvernement, l’ancien ministre de la Jeunesse rompt le silence. Dans un entretien avec Rewmi, l’ancien coordonnateur départemental de la COJER de Pikine s’en prend à son parti qui, selon lui, marche par la tête.

« L’organisation de l’APR fait défaut. Il n’y a pas un cadre de concertation dans le parti où les gens peuvent discuter sur les problèmes du parti, au-delà du secrétariat exécutif. Aucun organe ne fonctionne. Le Directoire ne fonctionne pas, les autres instances ne fonctionnent pas. C’est pourquoi nous péchons dans la communication. Il n’y a pas une communication uniformisée, il n’y a pas une communication concertée. Chacun parle à son niveau. Le parti est là et gagne des élections, mais il ne marche », déclare l’ancien ministre.

Poursuivant et très critique, le responsable de la formation politique du président SALL appelle à sa réforme immédiate. «  Il n’y a aucune forme d’organisation qui permet aux gens de discuter.  L’APR est un parti où il y a des problèmes partout. Depuis que j’ai quitté la COJER, il n’y a personne pour prendre les rênes. Il faut qu’il y ait un leader qui tire les autres vers l’unité. Ce manque d’organisation a fait que la léthargie a été constatée partout. Les jeunes font tout mais personne ne satisfait leurs revendications. Pourtant, ils ont tout donné à l’APR dans le département. Quand le parti veut parler à la jeunesse, il n’y a pas d’interlocuteur. Et ça, c’est un problème réel. Rien ne va dans l’APR », martèle-t-il.

Pourtant, Pape Gorgui NDONG ne fait que dire tout haut ce que beaucoup de responsables de l’APR murmurent.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here