Ils sont nombreux à s’interroger sur le mutisme du Président Idrissa. Cela peut être perçu
différemment. Il y a ceux qui estiment qu’il doit s’exprimer sur tout ce qui se passe dans le pays.
Il y a d’autres qui pensent existe un pacte de non-agression entre lui et le chef de l’Etat. Il y a
aussi ceux et celles qui estiment que son silence est stratégique et qu’Idy à son propre calendrier
communicationnel et qu’il ne parle pas pour parler. Ils poussent même leur analyse en disant
qu’il n’il ni un journaliste ou un lanceur d’alerte qui cherche du buzz.
Il faut rappeler que Seck Idrissa chef d’un parti politique qui ambitionne de diriger un jour le pays
si les sénégalais lui fassent confiance. À cet effet, il a l’obligation de se comporter en Homme
d’Etat Responsable. Il nous a habitué à nous dire qu’il ne dit rien qui ne soit documenté de peur
d’être poursuivi pour diffamation comme c’est le cas actuellement ou de voir sa parole remise
en question.
L’Homme politique n’a que sa parole et s’il se permet de l’utiliser à tout azimut il risque de perdre
sa valeur et sa crédibilité. Idy n’est pas dans cette dynamique qu’on soit pour ou contre rien ne
l’obligation à suivre la foule. La vérité est que ceux et celles qui le reclame ont soit une mémoire
courte soit ils ou elles sont de mauvaise foi. Idrissa fut l’un des premiers à s’exprimer sur ces
questions dites d’actualité. Le problème est que certains ne l’écoutent pas. Mais les audios et
vidéos sont là, bref.
S’il ne s’est pas exprimé à mon avis c’est par ce qu’il a mandaté des représentants au sein des
deux dialogues initiés par le président de la république. Donc il ne peut pas parler tant que les
travaux ne sont pas finis et que le donneur en la personne de MacKy n’en tire ses propres
conclusions. Donc wait and see.
Nul comprendrait le fait qu’il envoya des représentants aux dialogues et ensuite fit des sorties
pour tirer je ne sais qui et où. Maintenant ceux qui ont choisi d’autres options sont libres de leur
fait et geste. Ils doivent cependant respecter la position des uns et des autres.
Cela fait plus de 15 ans que le Président Idrissa s’est éloigné la gestion des affaires publiques et
personne n’ose dire qu’il s’est empiétré dans un quelconque accord avec qui que ce soit. S’il
voulait faire des ententes il les aurait commencé sous Wade. En plus rien ne l’obligeait à quitter
la coalition BBY dont il était membre et faisait parti des ténors. Il aurait pu rester et faire comme
les autres mais non. C’est pour défendre les intérêts Stratégiques du pays qu’il s’était exprimé en
dénonçant la trajectoire économique prise par le PR. L’histoire lui a donné raison car ni l’ancien
PM, ni le ministre de l’Economie et de Finances de l’époque faisaient parti des personnes avec
qu’il a terminé son premier mandat de sept ans.
Lorsqu’il disait que tout ce que Wade fait c’est pour son fils biologique personne ne le croyait.
Maintenant c’est clair. Même ceux qui le pensaient pouvoir tirer de sa distance avec ce dernier
se sont rendus compte, sans l’avouer, qu’Idy a encore raison.

Je pense pour finir que les sénégalais doivent apprendre à écouter Idrissa Seck et arrêter de le
diaboliser et de le peindre de façon incorrecte et irrespectueux. Le champ politique est assez
immense pour que chaque acteur puisse labourer sa portion. Les invectives intra-opposition ne
mènera à rien. Chaque parti organise sa propre ligne de conduite et définit sa stratégie en
fonction des objectifs qu’il s’est fixé alors comment voulez-vous qu’Idrissa et son parti, avec toute
l’expérience qui lui est connue, soit dans une dynamique de suiveur? C’est peine perdue et leur
œuvre est vouée à l’éche. Aucun journaliste ou analyste politique ne peut nous dévouer de notre
trajectoire. Aucune organisation ne peut nous pousser à changer notre démarche. Le peuple
restera le seul juge de notre action. Et ce peuple nous a clairement dit qu’après MacKy c’est votre
projet politique que nous préférions; n’en déplaise à certains. Le chien aboie mais la caravane va
toujours passer.
Fall Amar,
Rewmi, Australie

6 Commentaires

  1. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez mais votre idy s’occupe de ses business. Le Sénégal est le cadet de ses soucis, lui il sait qu’il ne représente plus rien et sa sa seule préoccupation est de négocier au mieux sa reddition avec Macky Sall.
    Quelqu’un qui a sa famille en Europe et ne vient ici qu’aux grands événements ne peut emporter notre vote.

  2. Je suis parfaitement d’accord avec lui sur sa façon actuelle de fair la politique.
    C’est vrai aussi qu’apres Macky,il n’ya pas plus apte que lui pour diriger le Sénégal.

  3. C’est un grand homme politique
    l’un des meilleur de sa génération.
    Un homme d’ouverture et de dialogue
    Un homme en avance sur son temps.
    Il a déjà tout dit,
    maintenant tout reste à faire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here