XALIMANEWS : L’Ong Jamra soulève un véritable scandale. Des «preuves accablantes confirment la déclaration du général Joseph-Louis Tavares de Souza qui avaient sur une télé de la place que les Nations Unies ont bel et bien envoyé l’argent au Sénégal mais l’Etat ne l’a pas reversé aux rescapés et veuves des soldats qui ont participé à la guerre du Golf 1990-1991».

Mame Makhtar Gueye, vice-président de l’Ong Jamra, porte cette grave accusation. Invité de Rfm matin, il dit attendre du «Président Macky Sal, a reçu toutes les informations». Jamra considère que chaque famille de victime devait toucher beaucoup plus que la somme de 1 million 400 mille francs CFA perçue.

L’Ong confie avoir commis deux avocats : Mes Assane Dioma Ndiaye et Abdoulaye Tine. Ce dernier de retour de mission de recherches documentaires menée en Tunisie, en France, au Maroc et aux États-Unis fera face à la presse à 10 heures ce mercredi avec son collègue.

C’est au cours de cette mission, indique Mame Makhtar Gueye, que l’avocat a pu établir des «preuves accablantes» pour l’État du Sénégal.

Dans la nuit du 21 mars 1991, à 4 heures 45 minutes, 93 soldats sénégalais périssaient dans un accident d’avion au Yémen. Ils revenaient dans leur zone de déploiement, après le petit pèlerinage à La Mecque (Oumra), lorsque l’avion Hercule C 130 numéro 467 de l’armée de l’air saoudienne qui les ramenait s’est écrasé à proximité de la piste d’atterrissage.

1 Commentaire

  1. Au lieu de faire un déballage face à la presse, vous auriez pu au moins faire l’état des lieux en vous adressant d’abord au ministère des forces armées et à la primature, ainsi qu’au niveau des finances pour en savoir ce qu’il en a été selon eux ! Faire un état des lieux auprès des rescapés et familles orphelines ! Et enfin déposer une copie du dossier au niveau de l’Assemblée pour qu’une enquête parlementaire soit faite ! En dernier ressort il n y a que l’assemblée nationale qui serait en mesure d’autoriser par une loi des mesures financières correctives éventuelles si cela s’est avéré que ces familles ont été délestés de leurs droits. Mais dès l’instant que ces activistes de jamra ne vivent que du sensationnel pour exister il n’est pas étonnant qu’ils veuillent se donner en spectacle de cette manière ! CELA DEVIENT LASSANT de les voir tout temps vouloir occuper le devant de la scène avec des scandales ! Quand ce n’est pas l’affaire des soi-disant franc-maçons, ce sont des histoires d’homosexualité, des histoires d’alcool, ou de prétendus blasphèmes (défunt Prof Sankharé, Idrissa seck, etc. POURTANT ILS NE PARLENT JAMAIS DE PROBLEMES PLUS FONDAMENTAUX COMME LE SHIRK INSTITUTIONNALISE dans ce pays auprès de certains sectes religieux qui prennent leurs guides fondateurs comme ou au dessus de DIEU ou le PROPHETE MOUHAMED (psl) ET ILS NE DENONCENT JAMAIS LES MENACES TERRORISTES ISLAMISTES A NOS FRONTIERES.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here