XALIMANEWS : Avocat de la partie civile, Me Aboubracry Barro a été formel lors de sa plaidoirie : « C’est un coup prémédité et mûrement réfléchi. Amath Dièye a le mérite de dire une partie de la vérité. Car, il a expliqué de façon claire comment les choses ont eu lieu ».
La robe noire d’enchaîner : « Dans ce dossier, on a retrouvé les chèques de Hamidou entre les mains des coaccusés qui ont tous reconnu les faits. Mon client a été menacé et brutalisé. C’est extrêmement grave car il pouvait être tué ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here