Vous invoquez depuis ce matin la décision de la CEDEAO elle n’est pas encore sur ma table, pour le tribunal elle n’existe pas encore.

7 Commentaires

  1. LE DÉPUTÉ DIOP SY DIT QUE KARIM WADE N’A JAMAIS ÉTÉ SÉNÉGALAIS…
    COMMENT IL A ÉTÉ CANDIDAT AUX ELECTIONS OU IL A ÉTÉ BATTU, SANS ETRE SÉNÉGALAIS ?
    LE PROBLÈME DE CE PAYS EST D’ÊTRE DIRIGÉ PAR DES GENS INDIGNES, SANS AUCUNE RÉFÉRENCE MORALE OU ETHIQUE.
    ILS PROFITENT DU SYSTÈME POUR ETRE AVEC N’IMPORTE QUI POUR PILLER CE PAYS.
    DIOP SY MET TOUTE SA FAMILLE DE FORCE DANS LA POLITIQUE POUR SAUVEGARDER SES INTÉRÊTS PERSONNELS.
    TOUS LES GENS QUI ONT UN INTÉRÊT DANS CETTE GOUVERNANCE MAFIEUSE ET INDIGNE, FAITE DE CORRUPTION EXPONENTIELLE D’ÉTAT, DE JUSTICE POLITISÉE POUR ÉLIMINER DES ADVERSAIRES POLITIQUES, UNE IMPUNITÉ POUR LES VOLEURS DE CENTAINES DE MILLIARDS TOUS DE LA FAMILLE, DE LA BELLE FAMILLE, DES TRANSHUMANTS DU PRÉSIDENT OU DE SON CLAN, LE TOUT DANS UNE INDIGNITÉ MACHIAVÉLIQUE, SE LÈVENT POUR CHERCHER A IMPOSER LA VICTOIRE DU PRÉSIDENT AU PREMIER TOUR.
    AU VUE DE LA GOUVERNANCE DU RENIEMENT, DES PROMESSES NON TENUES, DE L’ABSENCE DE TOUTE VALEUR MORALE, HUMAINE OU ETHIQUE, VOTER POUR LE PRÉSIDENT MACKY SALL EST UN CRIME CONTRE NOTRE PAYS.
    IL A ÉTÉ ÉLU POUR REMETTRE DE LA MORALE, DE L’ÉQUITÉ, DE LA JUSTICE LA MÊME POUR TOUS, DE LUTTER CONTRE LA CORRUPTION, CONTRE L’INJUSTICE ET CONTRE L’IMPUNITÉ.
    C’EST CE QUE LE PRÉSIDENT AVAIT PROMIS A CE PAYS, LES BANDES AUDIO ET VIDÉO SONT ENCORE FRAÎCHES.
    IL A COMPLÈTEMENT ÉCHOUÉ ET NE MÉRITE MÊME PAS DE FIGURER SUR LA LISTE DES CANDIDATS AUX PRÉSIDENTIELLES.
    JAMAIS DANS CE PAYS, LA JUSTICE N’A ÉTÉ AUSSI MANIPULÉE, AUSSI POLITISÉE POUR SE COURBER ET SERVIR LES DESSEINS D’UN HOMME.
    C’EST IGNOBLE D’HYPOCRISIE ET DE LÂCHETÉ.

  2. Le président a ordonné à sa justice d’éliminer complètement le député maire khalifa ababacar sall des potentiels candidats aux élections, avec un échéancier très court et précis…
    Toute sa justice est mise en branle pour cela.
    La cour suprême de son ami intime badio camara, dont la retraite est prolongée est déjà prête pour l’estocade final.
    Au pays de l’indignité et de l’impunité tout est permis au monarque dirigeant.
    Que ce pays brûle ou pas semble être le dernier soucis du président macky sall…
    heureusement toutes les choses ont un fin, les pires, aussi.

  3. j’ai ce juge sur M6 venir sur paris à l’hôpital américaine de Neuilly se faire faire un bilan de santé complété à sa charge, alors je doute qu’il tiens à se faire muté dans une juridiction moins importante et donc être moins bien loti financièrement pour honorer ses caprices de santé.
    En outre ce juge est tenu par les couilles, il ne dira pas le droit.

  4. Si j’étais l’avocat de Khalifa ababacar Sall je prendrais les moyens de procédure et je plaiderais tranquillement le dossier
    Ce que le grand public ignore et que les avocats ne devraient pas ignorer c’est que s’il existe un juge intègre honnête compétent et incorruptible au Sénégal il s’appelle demba kandji
    Alors pour l’intérêt de Khalifa Sall et de la justice et même de la dignité de la fonction de juger et donc du Sénégal j’espère que magistrat ne finira pas par être écarté
    Selon moi il est le seul à pouvoir relaxer Khalifa Sall sans état d’âme en toute indépendance
    Me Mbaye

  5. La défense de Khalifa veut user de tous ses droits pour que la justice de Macky (extrêmement rapide pour ce cas) ne puisse pas arriver à une condamnation définitive qui empêcherait leur client d’être candidat. La justices de Macky et ses avocats (qui s’arrogent indument des noms de justice du Sénégal et d’avocats de l’état) ont reçu consignede tout faire pour empêcher Khalifa d’être candidat. L’enjeu est donc claire: c’est la candidature ou non de Khalifa Sall. Macky Sall sait quelorsqu’il l’a laissé être candidat, aux législatives, même en prison il a été élu. Un deuxième cas qui rappellera à Macky Sall que ce qu’il appelle justice n’est juste que pour son propre coeur et pas pour la majorité des sénégalais, il ne veut pas le voir se réaliser.
    Après cela, que des fanatisés ou dames de compagnie veuillent nous tympaniser avec des constructions de phrases qui voudraient faire croire que c’est une justice qui se déroule, que le temps de la justice n’est pas celui de la politique, c’est nous prendre pour des bovins.
    Macky Sall tient à une condamnation empêchant à Khalifa d’être candidat, les
    avocats de celui-ci ne sont pas nés de la dernière pluie. Toute tentative de faire comprendre autre chose ne serait qu’insulte à l’intelligence.
    Et la justice de Macky, et ses avocats, ont reçu des consignes claires: empêcher à Khalifa d’être candidat. Ces pions de Macky, masqués en hommes de justice, avoueront, comme l’ex procureur spécial Aliou Ndao, quand ils auront quitté leurs postes, qu’ils recevaient des consignes de ce qu’il fallait faire au téléphone. Alors nous leur rétorquerons:
    « Nous le savions quand vous le niiez ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here