Pour le Président du Mouvement Tekki, Macky Sall ne veut pas d’un débat démocratique sur le pétrole et l’endettement du pays. “Pour lui, c’est une affaire de « sachant » dont il exclut les opposants et la société civile. Ne doivent discuter de ces questions que les personnes qu’il s’est choisies, Premier Ministre, Ministres, etc.”, déplore Mamadou Lamine Diallo qui soutient la mise en place d’un collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et miniers serait une bonne chose, un pas décisif dans la prise en charge de ce dossier par le peuple sénégalais. Il dénonce ainsi une violation de la loi portant code pétrolier et accuse Macky Sall et frère Aliou Sall dans l’affaire Pétrotim.

Dans le sillage, le président du mouvement Tekki met sur la table la question de la rentabilité de 60 à 70 milliards investis dans le Centre Abdou Diouf de Diamnadio, qu’on utilise une fois par an, ainsi qu’un retour sur un budget de 20 milliards dans  le centre industriel de Diamnadio, entre autres, questions dites de l’heure.

Sous la bannière de Mankoo Wattu Senegaal, il rappelle une vielle revendication concernant des cartes qui seraient données, prioritairement, aux boursiers familiaux soumis au chantage du régime de Macky Sall. “Nous ne l’accepterons pas”, a t-il tranché.

Xalima, la rédaction

PARTAGER

2 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here