Par devoir citoyen, il est nécessaire d’apporter quelques éclaircissements par rapport à la sortie tumultueuse de Mr Sergine Mboup PCA SAR sur TFM à la date du 1er Juin 2017 qui sème le doute dans la tête des sénégalais concernant les contrats pétroliers .Il a été catégorique dans ses déclarations que le pétrole appartient à 100% au Sénégal ce qui est totalement inexact.
IL est bon de rappeler qu’il y a 3 types de contrats pétroliers ou plus mais les plus courants sont
Le contrat de concession, le contrat de service et le contrat de Recherche et de partage de production:
le contrat de concession est un contrat dont le contractant est propriétaire des ressources trouvées dans le pays hôte qui en contrepartie recevra des Royalties (profits) et des redevances. Ce qu’il faut noter dans ce genre de contrat le Mineral Owner (Pays hôte) n’a aucune obligation ni participation financière à faire dans les travaux donc toutes les charges sont contractées par l’investisseur.
le contrat de service qui est un contrat excessivement couteux plus fréquent dans les pays du Golfe. C’est seulement dans ce type de contrat ou les ressources naturelles appartiennent à 100% au pays ou elles sont découvertes. Pour ce faire le contractant est rémunéré pour le travail effectué.
le contrat de Recherche et de partage de production ce type de contrat qui fixe les titres de propriétés et les pourcentages de chacune des parties selon les accords de négociation. En terme simple le contractant devient propriétaire d’une partie des ressources une fois qu’il les a extraites. C’est un contrat technique premièrement adopté en Indonésie vers 1900, qui souvent les accords ou les alliances entre compagnies se font par exemple le farmout or farmin , Joint operation ou encore Area of Mutual Interest etc.
Le Sénégal dispose de ce troisième type de contrat qui est la recherche et le partage de production.
Maintenant comment peut-on disposer de ce dernier type de contrat, procéder á sa signature et ensuite envoyer Mr Serigne Mboup au charbon pour pérenniser leur politique de désinformation.
Pour ce faire, Il usait des termes techniques dont il savait clairement que les journalistes resteront inexpressifs devant ses discours parce que tout simplement ils ne comprennent pas les détails techniques de ce qu’il dit. La question que je lui pose est si les ressources naturelles restent toujours l’avoir du Sénégal après l’attribution de la licence d’exploitation ST Louis et KAYAR offshore profond, est ce que Kosmos Energy Ltd a intégralement reversé au trésor public du Sénégal les 42 millions de dollars soit 26.161.044.000fcfa payés par BP lors de la vente de ses assets (titres) de 32.49% des 65% le 15 Décembre 2016. IL faut être de bonne foi, comment pouvez-vous faire de telle déclaration infondée devant des millions de sénégalais. Techniquement vos thèses sont erronées parce que simplement toujours dans le contrat de ces dits blocs de ST Louis et KAYAR offshore profond dont les réserves sont initialement estimées á des milliers de milliards de m3 en gaz naturel de classe mondiale, il se trouve présentement quatre contractants qui sont respectivement suivant leurs entrées Petrosen avec 10%, Timis Corporation 25%, Komos Energy Ltd 32,51% et BP 32.49% et si ce schéma est maintenu ce qui est d’ailleurs impossible, jusqu’à la phase de production les intérêts seront calculés selon le pourcentage de chacun des contractants basés sur la convention de la recherche et du partage de la production. Il faut aussi noter que BP est dans l’obligation de payer 2 Billions (2000 millions) dollars à Kosmos Energy Ltd en guise de Royalties en cas de découverte de pétrole et pourquoi ce paiement n’est pas directement attribué pour le Sénégal ? Comme quoi vous avez argué que les ressources naturelles sont à 100% pour le Sénégal. Pour détenir à 100% les ressources de votre pays, il faut établir un contrat de service pétrolier comme en Irak. Je pense que l’urgence n’est pas de faire des sorties hasardeuses et stériles mais plutôt par la synergie de nos forces et de nos connaissances d’essayer de mettre en place des solution drastiques pour sauver nos ressources et surtout barricader le chemins à ces dinosaures financiers qui en ce moment sont entrain de gagner des millions de dollars entre eux au détriment du titulaire naturel (Sénégal) qui officiellement n’a entré aucune devise de nos ressources naturelles favorisée par une panoplie d’exonération. Etant conscient de la force financière dont dispose les compagnies pétrolières , le congress américain a mis sur place des mesures sécuritaires telles que des lois comme Antitrust Law pour mieux gérer les ressources du pays et les ressources des citoyens américains, c’est dans cette même optique que le collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et Miniers du Sénégal a vu le jour. Je salue cette posture de ces citoyens sénégalais et j’en profite pour lancer un appel solennel à l’endroit de tous les sénégalais de qu’importe quelle coloration politique vous faites part de venir participer à cette lutte citoyenne qui est pour le Sénégal et non pour les partis politiques. Il est impératif de communiquer aux sénégalais que les contrats pétroliers sont signés au nom de la nation sénégalaises et le paradoxe est que certains contrats pétroliers n’ont jamais été publiés, cela consiste à une double violation céleste de la constitution du Sénégal qui donne droit à l’information aux citoyens et aussi le 4 éme point des 15 points du referendum du 20 Mars 2016.

Daouda Sylla Bintou, Citoyen sénégalais
Petroleum upstream Logistician.
Dsylla300@gmail.com
Nashville, Tennessee, Etats Unis

PARTAGER

23 Commentaires

  1. SERIGNE MBOUP, MACKY SALL, ALIOU SALL, MARIEME FAYE, BOUNE ABDULAH DIONE SERONT JUGE POUR HAUTE TRAHISON INSHALAH. LOLOU MOME DAFFA LERE. ATTENDONS REKK
    DINA LERE BOU BAKH ET CE SERA PAS COMME AVEC KARIM. ON NE VA PAS LES EMPRISONNER ET PARCOURIR LE MONDE POUR DES PREUVES. NOUS AVONS ASSEZ DE PREUVES DE LEUR CULPABILITE POUR CHANGER LES LOIS ET LES FUSILER POUR HAUTE TRAHISON. NANIOU KHAR REKK TE BAGNA YAKAMTI

  2. Il est aussi technique que Serigne Mboup g écouté ses interventions à niveau des radios au états unis. Cet article apporte d’éclairage merci

  3. IL Y A TROP DE MASLA AU SENEGAL. IL FAUT AGIR COMME DANS LES AUTRE PAYS. IL Y A DES MOMENTS OU TUE QUELQUN DEVIENT UN DEVOIR. IL FAUT Y REFLECHIR WA SENEGAL. DILAPIDER ET SENRICHIR SUR UN BIEN QUI APPARTIENT A DES MILLIONS DE PERSONNES NE MERITE AUCUNE AUTRE SENTENCE QUE LA MORT. BAYI LENE MASS LA BI.

    • Khoudia si vous trouvez Mr Sylla pertinent son appartenance à un Parti n’est pas importante. Vous faites la publicité de son Parti

      • Je suis apolitique mais jai le droit de donner mon point de vue. Il est un ami que je respecte et que j’aime bien j’ai eu la chance de le côtoyer c’est un intellectuel de haut niveau, il ya 10000 chemins pour servir son pays sans faire la politique. Je ne veux pas qu’il fasse la politique et je sais qu’il dans le parti pastef c’est pour cette raison que j’ai mentionné ça. De toute façon les politiciens sont tous pareils.

        • Khoudia, pourquoi tous les Politiciens seraient-ils tous malhonnêtes ???
          Votre raisonnement n’est pas scientifique car on ne peut pas généraliser tout de go comme celà. Globalement PASTEF fait exception dans le lanterneau politique Sénégalais d’où la nécessite de se mobiliser, de se battre pour que le PASTEF accède au Pouvoir au Sénégal.
          Et si les Gens honnêtes ne s’investissent pas comme l’a si bien fait Ousmane SONKO, nous sommes morts car condamnés à être dirigés par la racaille qui a investi très tôt le champ politique !!!
          KHOUDIA, il faut s’engager résolument avec PASTEF dans le champ politique pour aller à la conquête du Pouvoir et remettre ce pays sur de bons rails…

  4. Merci Mr Sylla pour ces éclaircissement sur le pétrole et le gaz. Nous avons besoin de vous pour avoir main basse sur nos bien

  5. Essayons d’appréhender ce réplique de Monsieur Sylla comme un citoyen qui sonne l’alarme sur les fourberies que les gens de ce domaine rapportent souvent. Merci pour cette lumineuse réponse,au moins que nos gouvernements sachent qu’il y en a un non ignorant dans le domaine pétrolier.

  6. Slu syla j v vrema avoir tes coords,j souete vs reprenter d’à ma zone sui au séné, dan la région d Thiès et plus précisément a mboro après tiv

  7. J’aimerai que cette pétition soit beaucoup plus vulgarisée, ici même au Sénégal, la campagne électorale doit être mise à profit pour plus de publicité sur cette pétition, tout parti qui concourra aux élections législatives ou présidentielles qui ne portera pas cette pétition ne mérite pas notre vote.
    je ne comprends pas qu’on puisse à ce point détester son pays.
    il y a des actes qui sont de la haute trahison et le peloton d’exécution est la seule issue dans un pays normal.
    Cela rappelle les débuts de l’exploitation du Pétrole au Mexique, au Venezuela et en Iran dans la première moité du 20e siècle: tout pour les ricains et les anglais et rien pour les peuples spoliés.

    je ne m’explique pas cet empressement, cette cécité volontaire, ce césarisme à outrance, cette absence de concertation, ce “cavalier seul” du président.
    Ce régime entrera dans l’histoire comme celui qui aura trahi nos intérêts et ceux de toutes les générations futures.

  8. ON PEUT TROMPER UNE PARTIE DU PEUPLE PENDANT UN MOMENT MAIS ON NE PEUT PAS TROMPER TOUT LE PEUPLE PENDANT TOUT LE TEMPS

  9. Il faut être sérieux si on veut apporter un éclaircissement sur le sujet. Il fallait d’abord faire la différence entre droit de propriété (usus-fructus-abusus), le droit de préemption (dont dispose l’Etat), et la rente pétrolière avant de faire une classification des contrats. Les sociétés contractuelles tirent leurs revenus entre autre des rentes pétrolières et c’est exactement la qu’il ya des pourcentages. Ça n’a rien à voir avec le fait que le Sénégal continue à 100% de détenir ses resources pétrolières et gazières.
    Khar

  10. Xulybet a parfaitement raison. Il faut etre sérieux pour apporter un éclairage sur le sujet. Je respecte M. Sylla pour avoir dit juste ce qu’il maîtrise du sujet. Maintenant a vous Xulybet de nous apporter des éclairages sur ce que vous maîtrisez du sujet. Pouvez-vous nous faire la différence entre ces droits que vous nous avez cités et la rente pétrolière puisque M. Sylla nous a fait une classification des contrats.

  11. JE PENSE QUE CEST VOUS DEUX QUI DOIVENT ETRE SERIEUX , AU MOINS M SYLLA LUI IL N’A PAS PARLER DANS L’AIR SANS ARGUMENTS , VOUS FAITES COMME LUI REPONDEZ AVEC UN DEVELOPPEMENT ET DES ARGUMENTS VALIDES. CE QUE VOUS ETES CEST TROP FACILE, NIER SANS ARGUMENTER. IL FAUT ARRETER DE DIVERTIR LES SENEGALAIS

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here