Xalimasn.com

Comme homme de l’année, Xalima a choisi Oustaze Alioune Sall le prédicateur.  Quelles sont les raisons de choix ? Elles sont au nombre de  trois.

Un : Xalima choisi une personne, homme ou femme qui aura marqué l’année écoulée.

Deux : il est important pour nous que son impact sur la société soit d’abord extrêmement positif. Mais pas toujours,  car une personne peut influer négativement sur la société et être incontournable pour la désignation comme homme de l’année.

Trois : Xalima souhaite comme toujours sortir des sentiers battus et mettre en évidence le travail de sénégalais qui chaque jour apportent de la lumière dans le chœur de millions de gens, sans  en attendre une quelconque gloire.

Oustaze Alioune Sall, remplit tous ces critères. De plus dans ce Sénégal en manque de repères,  il est intéressant de voir un homme comme lui participer à l’éveil des consciences. On aurait pu choisir Latif Coulibaly à nouveau, mais xalima montre avec ce choix qu’au Sénégal  les gens de bien existent encore et que finalement cette société du ‘’ tout le monde pareil’’ qu’on nous propose  n’est qu’illusion.

Par ses prêches, il a révolutionné la façon d’aborder les  questions difficiles de la société. Aussi,  il montre que l’enseignement islamique englobe autant l’Etat, les finances publiques que les affaires purement cultuelles et sociales.  Année après année ses auditeurs  augmentent et tous les foyers connaissent  désormais ‘’Nogaye’’…

Enfin, bien que musulman, les prêches de l’imam appelle  toujours à la concorde nationale,  à la générosité,  au travail et à la paix, autant de valeurs qui interpellent le Sénégal dans son ensemble.

‘’ Yalla nayou  yalla may lougnou def sounou poss’’

41 Commentaires

  1. voici un home utile pour notre société
    il faut l’encourager et inviter les gens de sa trempe à faire comme lui
    merci oustaz. vous êtes ma référence.
    yalla na la Yalla fay sa dieuf

  2. Je vous remercie beaucoup d’avoir porter votre choix sur Oustaz Alioune Sall que je suis depuis qq temps et j’avoue que j’ai appris tant de choses avec lui.Que Dieu soit satisfait de lui.J’en profite pour vous demander de me donner ses coordonnèes parceque je suis en Europe et je voudrais bien communiquer plus amplement avec lui.Merci d’avance.Un fidele du site.

  3. Contente de ce choix, car sincèrement j’ai beaucoup appris avec lui, je l’écoute souvent pour me rappeler certaines recommandation de Dieu et de son prophète. Nous avons besoin des gens comme lui que Dieu lui accorde longue vie et le protège des tentations mondaines

  4. Bravo oustaz,mais fait très attention aux francs maçons qui ont comploté contre Taib Socé.Les ennemis de l’islam sont toujours en guerre contre les défenseurs de l’islam et pour y arriver ils vont utiliser des juges corrompus comme celui qui a placé Taib en détention alors que la situation ne l’imposait pas.

  5. Excellent choix!
    Felicitation à xalima pour cette preuve de perspicacité. Désormais je fais de xalima.com ma page d’accueil.
    Que DIEU guide et protège ouztaz Alioune Sall.

  6. slt a toute la rédaction de xalima, je sais maintenent que je peux compter sur vous pour m’informer grace a votre objectivité, Il fautre savoir connaitre l’éffort des gens, ceux qui ont l’habitude de l’écouter savent de quoi je parle. oustaze sall ya bah si societe bi

  7. alhmdou lilahi yalla nako yalla maye fane wo goddou ak wérgui yarram ak khallise bou barri bamou mana agalé yeunéme this diiné lislame amine

  8. je ties tres sincerement à remercier oustaz pour le travail si important qu’il est entrain d’abattre au senegal.c’est une reference incontournable pour le senegal qui court droit au declin à travers le comportement des populations qui ne venerent desormais que l’argent gagnè facilement .je constata qu’à lui seul,il fait le boulot qu’aurait du faire certains de nos soi-disants hommes religieux.je prie le bon dieu de le proteger contre les tentations de ce monde de plus en plus perverti enfin qu’il continue de nous eclairer.

  9. ALHAMDOULILAH !
    puisk les sénégalis sont conscients du bon travail k’il est entrain de faire, j’écoute ses émissions depuis trés ltps, mais je témoigne k’il est resté égal à lui même ! Seul l’ISLAM l’intéresse. Yalna YALLA fayal niouko rék ! comme il le dit souvent dans ses émissions yalna YALLA déf lou bari ci pocham ak gni kéy déglou yeup!
    allahouma amine!

  10. excellent choix oustaz sall est UN éducateur incontestable,il sait parler avec les jeunes,les enfants, les femmes ,les hommes …en quelque sorte avec tout le monde .yal naco yala may fane bou goude té mou yag souniou kaname.

  11. Salam aleykoum warakhmatoul ALLAH!
    Alhamdou wa choukri li ALLAH!
    Xalima, chapeau!
    ça se voit qu’il existe encore des êtres dignes de ce nom à travers votre choix, merci beaucoup!
    Quand à Outaz Alioune SALLon danou koy bayi ak ya ALLAH car mom rék moka meuna faye guen dji faye macha ALLAH.
    Djazaka ya Outaz!
    Khady

  12. il ne trouveron pas mieux que oustaz long vie à oustaz toi qui nous enseigne notre religion tu es plus que l’homme de l’anné e yagueeeeeeeeeeeee lolllllllllllllllllll oustaz té ande ak wer.
    moi je suis son éléve au dara ali imram je sais tré bien que que je témoingne sur cet homme pieux généreux je terminerai jamains de faire des louanges.
    nous t’aimons oustaz tout le dara de ALI IMRAM doit être fier de notre trés cher oustaz ALIOUNE SALL
    LONGGGGGGGGGGGGGGGGG VIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
    Mme diop AICHA

  13. salam oustage on est tous content de cette nomination car moi chaque jours on vs ecoute moi et ma famille voila juste je demande xalima de mettre oustage taibe soce aussi c 2 personne c bien pour ns qui vie exterieur et egalment pour nos enfants merci vive senegal vive l’islam

  14. Merci au jury, d’avoir choisi celui qui a le mérite de diriger le SENEGAL un jour! il est un vrai intellectuel! Bravo! J’en suis très fier. Je souhaite que désormais les vrais intellectuels et les plus grands penseurs de notre pays soient désignés parmi ceux qui accordent peu d’intêret aux costumes.Soyons fiers de ceux qui battent pour nos vraies valeurs sénégalaises

  15. Excellent choix,

    Ceux qui travaillent positivement doivent être récompensés au délà même de ce titre. Nous demandons soit au ministre de la culture ou chargé des affiaire religieuses de prendre totalement en chages pour l’année 2011son daara AL IMRAN et de lui trouver un 8×8 pour facilieter ces déplacements à l’intérieur du Senegal surtout pendant le ramadan.
    Il mérite beaucoup de soutien.
    Yalla nafi yag te wer.

  16. tout a fait d’Accors avec ce choix, Oustaz mome il est l’homme du millénaire. gnou gnanal ko goudou faane ak weerr.. niit kou bakh la… Il est mon guide spirutelle… j’Avoue que je il maide beaucoup dans ma foie…alkhamdoulilahhh

  17. tout a fait d’accord avec ce choix, Oustaz mome il est l’homme du millénaire. gnou gnanal ko goudou faane ak weerr.. niit kou bakh la… Il est mon guide spirutelle… j’avoue que je il maide beaucoup dans ma foie…alkhamdoulilahhh

  18. Pourquoi les musulmans ne donnent pas la Zakat sur leurs revenus journaliers ou mensuels ?

    Pensez aux recommandations Divine. Luttez contre la pauvreté en respectant le troisième plier de l’Islam.
    La zakât, ou aumône obligatoire, constitue le troisième pilier de l’Islam. Il s’agit d’une œuvre de culte d’ordre financier qui purifie l’âme et hausse ses mérites, comme elle purifie les biens et accroît la richesse. Ce n’est pas une obole offerte au pauvre par le riche, mais un droit dû au pauvre sur les biens du riche : « Prélève sur leurs biens une part pour les purifier et élever leurs âmes », dit le Coran. Il dit encore : « Accomplissez la prière et acquittez-vous de la zakât ».
    Fatiguez votre corps par la pratique de la prière et du jeûne. Purifiez vos richesses par le paiement de l’impôt (la Zakat). Dieu a dit : « accomplissez la prière et payez l’impôt » (Coran, chapitre 2, verset 4). La prière est le pilier de la religion. Celui qui l’accomplit régulièrement en respectant ses conditions d’exécution et ses modalités comme ses stations debout, ses génuflexions, ses prosternations et ses invocations, celui-là a consolidé la religion de Dieu. Par contre, celui qui sous-estime la prière est un destructeur de la religion de Dieu.
    Cependant les prières de celui qui ne paie pas la Zakat de sa fortune ne seront pas agréées.
    Sachez que la zakat appartient à Dieu. Celui qui s’en acquitte convenablement recevra un salaire complet. Celui qui en soustrait une partie, ou en dépense le montant ailleurs a commis un péché. Soyez de zélés pratiquants et craignez Dieu d’une crainte sincère et rendez lui le culte comme il l’a ordonné. Faites partie de ceux qui pratiquent avec pureté.
    Je vous recommande l’obéissance à Dieu et à son Envoyé. Pratiquez la prière, payez la zakat, jeûnez sainement durant le mois de ramadan ; payez l’impôt de la fin du ramadan, à son heure. Prononcez, sans cesse, abondamment les noms de Dieu, à toute heure.

    Le premier sens du mot arabe zakât est purification des richesses
    La richesse est une abondance de biens, de fertilité ( en parlant de sol), de fécondité (d’un œuvre, d’idées.. .), de ressources naturelles, de produits économiques en général etc…
    Peut-on considérer les revenus mensuels (salaires) ou journaliers comme une richesse de chaque individu ?
    Si la réponse est positive, les travailleurs doivent chaque mois sortir la Zakat destinée aux pauvres. Sur tout revenu obtenu, il est obligatoire de prélever la Zakat.
    Est –il normal pour un pauvre de rester durant douze mois pour recevoir son droit à la survie ?
    De nos jours, avec l’arrivée des nouvelles technologies, l’être humain est toujours confronté à l’utilisation de biens consommables extrêmement chers : électricité, transport, portable etc… Avec ce train de vie l’épargne annuelle est très difficile pour les travailleurs.
    En pratique, la zakât a donc et en plus les objectifs suivant :
    1. Purifier l’âme humaine de l’avarice, de l’avidité et de la convoitise.
    2. Aider les pauvres et les plus démunis. La zakât favorise ainsi une véritable entraide sociale en étant une œuvre d’utilité public.
    3. Limiter l’accumulation et la concentration de biens chez les riches afin qu’ils ne soient pas aux mains d’une minorité de la société.
    La volonté de Dieu a rendu les uns riches et les autres pauvres afin que la vie prenne son cours normal sur terre. Car, si tous les hommes étaient riches, leurs intérêts communs cesseraient. Et, si tous les hommes étaient pauvres, ils mèneraient une vie incommode et servile, leur existence serait sans but et l’humanité serait ainsi demeurée immobile dès sa création.
    En établissant ces deux classes sociales par Sa sagesse, Dieu leur a ordonné de vivre dans la coopération et la solidarité, en exigeant des riches le versement d’une part de leurs biens aux indigents, et en exigeant de ces derniers le déploiement de leurs efforts au service des riches, en vue de réaliser leurs intérêts réciproques.
    Bienveillant à l’égard de ces deux classes, l’Islam ne prélève qu’une part minime sur les richesses, au profit des déshérités, pour barrer le chemin à la haine et à la rancœur.
    « Croyez en Dieu et à son prophète. Et donnez des biens dont Dieu vous a accordé la gérance. ».

    La zakât étant un droit financier imposé par Dieu, tout musulman, doit s’en acquitter au profit des nécessiteux.
    Du point de vue philologique, le mot « zakât » veut dire augmentation, croissance. Il a aussi le sens de « purification » et de « bénédiction » : « Par l’âme et la puissance qui l’a façonnée, qui lui a donné la notion du bien et du mal, heureux est celui qui la purifie, et perdant est celui qui l’avilit. », dit le Coran.

    La Zakat représente l’impôt sur le revenu de chaque musulman. La Zakat est destinée aux habitants les plus pauvres de la communauté

    Le but de la Zakat :

    – Acquisition des biens de manière saine
    – Lutter contre l’avarice
    – Lutter contre la pauvreté
    – Favoriser l’investissement des biens, car ceux qui investissent sont exemptés d’impôts
    – Avec la Zakat la communauté peut créer des bâtiments d’utilités publics : à savoir école, hôpitaux …..

    Les bénéficiaires de la Zakat :
    Elle est distribuée à huit (8) catégories de personnes :

    1- Les pauvres
    2- Les nécessiteux qui possèdent peu de ressources pour vivre d’une manière décente
    3- Les nouveaux convertis à l’Islam dont la foi n’est pas encore ferme
    4- Les esclaves libérés ou captifs
    5- Les surendettés, incapables de s’acquitter d’une transaction ne compromettant pas la morale
    6- Les collecteurs de la Zakat
    7- Les voyageurs en détresse
    8- Pour aider dans le sentier de Dieu (construction de mosquée par exemple)
    ( Voir sourate le repentir)

    Les Biens soumis à la Zakat :

    La monnaie (revenu ou salaire)- le bétail- les marchandises – les minerais extraits du sol – les fruits et les céréales
    Le Coran contient plus de 80 versets concernant la Zakat qui indique l’obligation de s’en acquitter.

    Dans la jurisprudence islamique, le terme « zakât » désigne la part déterminée dans un bien, revenant de droit aux pauvres. C’est donc une imposition destinée à faire régner la solidarité idéale et la coopération parfaite, deux bases sur lesquelles doit être fondée la société islamique.
    Dieu dit : « Prélève sur leurs biens une part pour les purifier et élever leurs âmes. ».
    Ainsi, la zakât purifie l’âme de celui qui s’en acquitte, de l’amour pernicieux de ce monde et de l’avarice sordide : « Trois choses mènent l’homme à sa perte, l’avarice, la passion et la vanité. », dit le Prophète.
    En s’habituant à cette aumône obligatoire, on se met à l’abri de l’avarice : « Ceux qui se mettent à l’abri de l’avarice seront heureux. », dit le Coran.
    Ils seront heureux au jour du Jugement dernier pour avoir obéi à Dieu. « La foi et l’avarice ne peuvent jamais s’unir dans le cœur d’un croyant. », dit le Prophète.

    L’Association NURUL MAHDI a initié le prélèvement de la Zakat sur les salaires des travailleurs de l’Administration Sénégalaise et du secteur privé.

    Comment ce processus a été crée par l’Association NURUL MAHDI ?

    1- Echange de correspondances avec le Ministère de l’Economie et des Finances, pour obtenir un code n° 01190

    2- Rencontre et exposition du projet à feu Chérif Ousseynou Laye, qui a donné sa bénédiction et son accord pour l’exécution (depuis le Vendredi 15 décembre 2006)

    L’Association NURUL MAHDI a ouvert un compte bancaire n° K00 79 01102 021129060170/70 à la Banque Islamique du Sénégal, pour la collecte de la Zakat.
    Visitez : http://www.layene.sn
    Amadou Guèye
    [email protected]

  19. merci ya oustaz disama kharita aussi jiyar nala lolllllllll namla lolllll gueudia guisèbi yaguena lollllll wayè kholbi dieguèna lollll dila nianal yalla yokousa kham kham mayla wer ak goudu fan in sa alah ………

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here