Dans un entretien accordé au journal Le quotidien, le psychologue Serigne Mor Mbaye indexe la responsabilité de l’Etat sur l’incendie qui a secoué la communauté religieuse de Médina Gounass.

Selon le psychologue il y a des mesures qu’il fallait prendre avant le Daaka car tout le monde sait que l’écosystème est favorable à l’incendie. Et, ce n’est la première fois que Madina Gounass brûle avec des morts. Chaque année, il y a des villages qui disparaissent dans la zone.

« La raison est simple. Ce sont les élites qui ne sont pas des modèles. Quand les élites ne sont pas des modèles, comment voulez-vous que les gens suivent ? C’est ça le problème. Les élites ne sont pas des modèles. Ils mettent en place des mesures circonstancielles, selon les événements. Aucune mesure n’est suivie d’effets parce qu’ils n’y croient pas. C’est pour nous narguer encore avec ce cynisme qui caractérise le nègre repu dans l’impunité », tonne-t-il.

L’essentiel.sn

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here