« Le meilleur cadeau que Dieu a fait à l’Homme est le libre arbitre » disait bien fort à propos un des acteurs du film si justement nommé L’avocat du Diable, avec Al Pacino et keenu Reeves.
Mon prof de Seconde M. Sadio, nous enseignant Candide de Voltaire, nous avait démontré que Fanatique était égal à Fou, même si Fou était différent de Fanatique !
La voie du Mouridisme est une Voie Royale pour accéder à l’agrément de Dieu. Elle n’est pas nouvelle, car Serigne Touba n’a fait que restaurer la Sunnah et réhabiliter l’Islam.
Il a montré par ses enseignements et sa méthode de formation comment façonner l’âme du Musulman pour l’élever dans l’agrément divin au terme d’un Jihad contre les tentations terrestres, fugaces et corruptrices.
Le Mouridisme est donc l’Islam. L’Islam magnifié dans ses préceptes les plus purs. L’Islam exalté par le Coran et enseigné par l’exemplarité du sceau des prophètes, grâce a l’intercession de Qui Serigne Touba a obtenu d’Allah SWT le grade sublime, unique et prestigieux de Khadimou Rassoul.
Être talibé de Serigne Touba c’est donc appliquer les exigences qui fondent notre allégence à Lui.
Et c’est pourquoi le scandale révoltant, intolérable, inique ourdi avec la complicité de félons ennemis de l’Islam et du Mouridisme m’émeut, autant qu’elle me révolte.
Il me fait penser au peuple d’Israël sauvé du pharaon par Moïse.
Quand il se retira au sommet du Mont Sinaï pour recueillir de Dieu ses dix commandements, le peuple en son absence, tout à l’euphorie d’une liberté retrouvée, assembla ses bijoux, les fondut, et en fit un voeu d’or qu’il monta sur un piedestal et se mit à l’adorer.
La suite on la connait.
Le Mouridisme n’est pas une confrérie de chants et de danses. Mais une voie royale qui élève l’âme et anoblit le talibé, qu’il permet d’accéder à la proximité d’Allah par un ascétisme dans l’adoration de son Seigneur qui le préserve entièrement de toutes les tentations corruptrices.
Ngabou, terre de miséricorde a subi un outrage qui exige réparation.
Toute la communauté mouride en a été meurtrie. L’Islam a ses règles. Et ses pratiques.
Obligatoires. Et non négociables. Khadimou Rassoul les a enseignés. Ils les a appliqués.
Ses Khalifs les ont rappelés, encore et encore.
À Ngabou, une femme pour la première fois dans l’Histoire de l’Islam, et donc du Mouridisme a violé les principes fondateurs de l’Islam, et a brisé un tabou. Elle a recueilli des allégences, elle a célébré des mariages, elle a baptisé des enfants.
Je m’étonne pour ma part de ne pas l’avoir vue diriger la prière du matin surtout qu’ils sont restés, ses fanatisés et elle, toute la nuit à chanter et célébrer sa sainteté khessalisée et parée d’or.
J’aurais bien aimé voir cette scène de cette femme devant et les hommes derrière, et d’ailleurs je me demande qui aurait été le muezzin !
Tout autant que je serai curieux un de ces quatre matins de la voir diriger une prière mortuaire.
Ses talibés attendront certainement qu’elle soit en mesure de le faire, au vu de la situation propre à la gent féminine que l’élégance et la pudeur nous empêchent d’évoquer ici.
Cette dame a décidé d’entrer dans l’Histoire par le scandale.
C’est le propre des adeptes de Satan de préférer la gloire et la célébrité terrestres à la miséricorde de Dieu et la vie eternelle.
Cela s’appelle vendre son âme au Diable.
Ce que ce gourou et ses adeptes ignorent, malheureusement, c’est que Serigne Touba a terrassé leur maître et sécurisé notre voie bien avant leurs naissances !
Il est temps que cette pagaille cesse.
DIEUREDIEUF SERIGNE TOUBA.
Cissé Kane NDAO
Talibé Mouride
Président A.DÉ.R

4 Commentaires

  1. Notre vénéré marabout Ahmadou Bamba nous a dit avoir parlé très souvent avec Dieu sans aucun intermédiaire . « Mes lèvres ses lèvres » a-t-il dit ». A ma connaissance, Muhammad avait l’ange Gabriel( Djibril) qui transmettait les conversations. Rien que ça prouve que Ahmadou Bamba est unique pour Dieu. C’est mon sentiment profond jusqu’à ce qu’on me dise le contraire !

    • Je pense que vous avez mal compris le texte de Cheikhoul Khadim… Le prophete nous enseigne que le Abd (serviteur) a travers son adoration peut se rapprocher d’Allah jusqu’a ce qu’Allah « devienne sa bouche avec laquelle il parle, Se yeux avec lesquels il voit, Ses mains avec lesquelles il oeuvre, Ses pieds avec lesquels il marche « 

      • Tout à fait le abd est le grade le plus fort en Islam mais les couillons ne le savent pas.
        C’est comme être fonctionnaire(métier à vie) et être ministre(nommé par decret)

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here