XALIMANEWS: Des agresseurs ont semé la terreur hier au pont Hanne.
Munis de machettes, de couteaux, entre autres objets tranchants, ils ont eu le culot d’ouvrir les portières des voitures et d’arracher les matos des passagers.Ce n’est pas tout, ils ont eu à agresser certaines personnes qui ont tenté de résister plutôt que de laisser leurs biens être emportés. Ils ont blessé une personne qui se défendait et un policier qui a voulu les freiner, rapporte Source A.
La scène était horrible. Ce genre d’acte commence à être très fréquent dans la capitale sénégalaise.
Des jeunes, après la fin des combats de luttes, des matches « Nawetane »…, forment de petits groupes pour des « simole », un langage local employé par ces petits voyous qui signifie « profiter des événements sportifs pour mener des agressions dans le rues ». Beaucoup de sénégalais sont victimes du fameux « simole ». Des fois les habitants des quartiers se forment en groupe pour se protéger contre ses petits bandits qui sèment la terreur dans les rues.
Les autorités sénégalaises doivent rapidement réagir.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here