49 buts marqués en 24 rencontres du premier tour de cette CAN 2013. Soit une moyenne de 2.04 buts/match (en baisse par rapport á 2012). Meilleure attaque la Côte d’Ivoire avec 7 buts et meilleure défense le Burkina Faso et le Mali qui n’ont concédé qu’un but. Le meilleur buteur Alain Traoré du Burkina (3 buts) est forfait pour les reste de la compétition. Les Ivoiriens Yaya Touré et Gervinho, les Nigerians Emenike et V. Moses, le Sud Africain S. Sangweni avec 2 buts chacun poursuivront la course au soulier d’or. L’Afrique de l’Ouest n’a que l’Afrique du Sud devant elle pour l’empêcher de gagner un trophée qui le fuit depuis…1994. Au vu des résultats du premier tour la Côte d’Ivoire et le Ghana sont plus que jamais favoris. Gare au Nigéria en embuscade !

Afrique du Sud-Mali: Le Mali a la fâcheuse répuattion de faire tomber le pays organisateur en CAN chaque fois qu’elle atteint les demi-finale. Les Bafa-Bafanas sont avertis. Il faudra sûrement aller chercher les co-équipiers de capitaine Seydou Keïta trés motivés pour cette CAN dans un contexte de guerre au pays , jouant regroupés en s’appuyant sur une bonne base défensive. Si Modibo Maïga et Cheikh Diabaté trouvent la réussite devant le Mali peut mettre fin au parcours des locaux.

Ghana-Cap-Vert: Les Black Stars avec le sérieux qui leur sied sont un cran au dessus de cette superbe sélection capverdienne qui a dépassé toutes les attentes. Les coéquipiers d’Heldon, Mendes, Platini ont cependant la carte du va tout á jouer. Ne serait-ce que pour un baroud d’honneur.

Côte-D’Ivoire-Nigéria: Les supporters ivoirens avisés vous diront que cette affiche les rends nerveux dans la mesure ou les Green Eagles ont toujours eut raison des leurs Éléphants. A priori les stars ivoiriennes dans un grand jour ne devraient pas éprouver d’énormes difficultés face a cette jeune équipe nigériane. Cependant tout est possible et le coaching d’un vieux briscard comme Stéphan Keshi pourrait s’avérait décisif face au débutant Sabri Lamouchi.

Burkina Faso-Togo : Match de second couteaux pour une place en demi-finale avec un léger avantage aux Éperviers de capitaine Adébayor qui semblent un peu plus tranchants.

SINDO

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here