XALIMANEWS – Le Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (SNEIPS) a mené, ce lundi, à Thiès une activité de sensibilisation sur les maladies hivernales dans les lieux de grands rassemblements pour amener les populations à adopter les bons comportements.
«Nous sommes venus à Thiès sur instruction du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Colle Seck pour appuyer la région médicale à mener des caravanes de sensibilisation sur les lieux de grands rassemblements comme les marchés et les places publiques», a dit Ousseynou Sy, chef de la mission.
Cette mission de sensibilisation grand public menée au niveau des trois marchés de la ville, mais également au niveau des grandes artères a été faite en collaboration avec le district sanitaire de Thiès.
Selon M. Sy, par ailleurs coordonnateur du numéro vert du SNEIPS, cette caravane permet de communiquer sur les maladies hivernales comme le paludisme et les maladies diarrhéiques aussi. «On sait que l’hivernage, c’est le moment de prolifération des maladies liées à l’eau », a-t-il martelé.
Il s’agit d’attirer l’attention des populations sur les méfaits des eaux stagnantes et le stockage des ordures devant les maisons. Ce sont des situations qui favorisent la prolifération des moustiques dans les maisons. La caravane du SNEIPS a également exhorté les populations à veiller davantage sur l’hygiène des mains en cette période.
«On leur demande de se laver les mains aux moments critiques, c’est à la sortie des toilettes, de retour du marché et des grands rassemblements pour éviter les maladies», a suggéré le chef de mission, Ousseynou Sy.
Certes «les populations sont en train de changer de comportement, mais il faut davantage les sensibiliser. On voit que cette caravane est très bénéfique pour les populations qui sont sensibles à cette activité de terrain», a indiqué le coordonnateur du numéro vert du SNEIPS.
La Caravane nationale de sensibilisation du ministère de la Santé et de l’Action sociale qui a démarré le 19 août dernier, se rendra à Louga et Saint-Louis pour amener les populations à adopter des comportements favorables à la santé.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here