XALIMANEWS : La profession pharmaceutique, qui a décidé de se constituer en parti civile, suite aux trafics de médicament notés ces derniers temps, attire l’attention de la justice et des autorités étatiques sur le fait que la totalité des médicaments saisis sont falsifiés. Avec un impact désastreux sur la santé des populations.
Aussi, les pharmaciens s’offusquent de l’ampleur de cette saisie et fondent beaucoup d’espoir sur l’éradication de ce fléau qui gangrènent le système de santé, rapporte la Rfm.
Ainsi, la profession pharmaceutique, exige des juges, que le droit soit dit et sans aucune complaisance. Et que les auteurs soient sanctionnés à la hauteur de leur forfait. Avant de demande la fermeture des dépôts illégaux de Touba.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here