XALIMANEWS: Le 7 mars dernier, les Khalifistes ont célébré les deux ans de d’emprisonnement de l’ancien de Dakar. Si ses militants espéraient le voir libre à la veille de la réélection du président Macky Sall, Khalifa reste en prison. Ses militants nostalgiques ne désespèrent pas et espèrent le voir rentrer chez lui très bientôt. Cependant, l’emprisonnement de ce dernier continue de séparer l’opinion politique

Retour sur le « court » compagnonnage de deux ex amis aux idéologies différentes dont le clash fait toujours l’objet de grands débats.
Le président Macky Sall et l’ancien maire de Dakar étaient très proches lors du deuxième tour de la présidentielle de 2012. Selon un membre de la coalition Benno Bokk Yakar: «  Macky Sall appréciaient énormément Khalifa Sall. Les deux hommes passaient beaucoup de temps ensemble. Et se vouaient un respect mutuel. Ces propos confirment, l’entente qui existait entre les « 2 Sall ».

On se souvient du président Macky SALL, lors d’un meeting de l’opposition en 2012, avait rendu un brillant hommage à l’ancien maire Dakar pour « le beau travail qu’il était entré de mener pour le désencombrement de la ville de Dakar »
Qu’est-ce qui s’est réellement passé entre les hommes pour en arriver là?
Après la chute de Wade et l’accession du président SALL à la tête de la magistrature suprême, le respect entre le deux hommes continuait jusqu’aux élections locales de 2014 , alors que Khalifa était membre de la « coalition Benno Yakaar », un autre membre de la coalition défie le socialiste. Il s’agit d’Aminata Touré, premier ministre à l’époque. Elle était soutenue par le président Macky pour renverser Khalifa à Grand Yoff. La candidate du président a été sévèrement battue par Khalifa, ce qui a causé son départ de la primature.
En 2016, lors du référendum, l’ancien maire de Dakar rejette les points proposés par le président Sall et décide de quitter la mouvance présidentielle pour rejoindre le camp du « non », l’opposition.
Après le référendum, Khalifa commence à sortir de Dakar et débute des tournées politiques dans les profondeurs du territoire national pour se faire connaître.
Juste après Khalifa Ababacar Sall commenca à avoir des problèmes avec la justice du Sénégal.

Aisi, le 7 mars 2017, il est incarcéré. Le 30 mars 2018, l’ancien maire de Dakar est condamné à 5 ans de prison et une amende de 5millions de Fcfa. Il était accusé de détournement de deniers publics, escroquerie, faux usage de faux.
L’ancien Ministre Mbaye Ndiaye avait déclaré: « Si Khalifa Sall était en phase avec le président Sall, il n’aurait pas de problème avec la justice sénégalaise ».
Khalifa Ababacar Sall est-il emprisonné grâce à ses ambitions présidentielles?
En tout cas, les deux « ex amis »ne sont plus des frères politiques. Les militants de l’ancien maire dénoncent une séquestration et accusent le chef de l’Etat.

PID

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here