XALIMANEWS – En perspective du scrutin législatif du 30 juillet prochain, la Plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité appelle à des élections “apaisées, transparentes, démocratiques”. Elles disent espérer que la citoyenneté pourra s’exprimer “en toute responsabilité” dans le cadre de cette consultation électorale.
Ainsi, à deux jours de l’ouverture de la campagne électorale, prévue le dimanche, “la Plateforme s’est levée de par sa mobilisation pour faire entendre sa voix, afin que le Sénégal puisse” vivre une élection “apaisée, transparente et démocratique”, a dit Penda Seck Diouf, sa présidente nationale.
Elle participait, ce jeudi, à un forum de sensibilisation qui a démarré par Thiès et qui devrait se poursuivre jusqu’au 17 juillet dans les autres régions du Sénégal.
Selon la Plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité, au cours de ce forum de Thiès, “les femmes ont listé leurs priorités allant dans le sens d’avoir la paix, un climat apaisé, serein, calme, stable”, en particulier lors des prochaines législatives.
Sans la paix, assure Penda Seck Diouf, “il n’y a point de développement encore moins de démocratie”.
“Toute obstruction à la paix ballonne la démocratie. Quand il y a tension, les femmes et les jeunes sont les premiers touchés par les soubresauts de toute forme de violence”, a-t-elle relevé.

Aussi, la Plateforme dit avoir lancé un appel à l’endroit de tous les acteurs de la scène politique mais aussi des autorités religieuses, pour les amener à s’investir pour prévenir d’éventuels heurts et tout autre problème de même nature lors de ces législatives prochaines.

“C’est pourquoi, par anticipation, on appelle à la paix, à la sérénité pour avoir des élections apaisées, transparentes, démocratiques où la citoyenneté pourra s’exprimer lors des votes en toute responsabilité”, a-t-elle conclu.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here