content_image

Vague de soutien pour cet enseignant ayant frappé un élève raciste

Un professeur de musique dans un lycée de Californie risque des poursuites pour avoir frappé un élève qui lui lançait des insultes.

ÉTATS-UNIS – Le professeur de musique du lycée Maywood Academy, en Californie, a dépassé les bornes. Vendredi 1er novembre, l’enseignant de 64 ans Marston Riley a été filmé par un élève en train de se battre avec un jeune de 14 ans auquel il demande de quitter la classe en raison d’une tenue vestimentaire non conforme.

Selon des élèves interrogés par la télévision locale KTLA, l’adolescent a refusé d’obéir et s’est levé, traitant plusieurs fois son professeur noir de « nègre » et jetant sur lui un ballon de basket.

La vidéo de l’incident, que vous pouvez voir en tête d’article, montre Marston Riley perdre soudainement son sang-froid et asséner une série de coups de poing au lycéen, qui semble en avoir rendu un. Il aura fallu l’intervention d’autres élèves et d’agents de sécurité du lycée, pour interrompre l’empoignade.

Le lycéen, qui n’a pas été identifié, souffrait de blessures légères et a été brièvement hospitalisé, ont souligné les services du shérif du comté de Los Angeles dans un communiqué. Quant au professeur, il a été arrêté pour violences sur mineur et relâché le lendemain après avoir versé une caution.

Collecte de fonds
De nombreux élèves, collègues et parents d’élèves ont pris la défense de l’enseignant, estimant que le lycéen l’avait poussé à bout. Des dizaines de personnes ont également soutenu le professeur sur les réseaux sociaux.

Cecilia Diaz Jimenez, ancienne enseignante du lycée, a ouvert sur internet une « cagnotte » pour aider Riley, « une personne formidable et un prof formidable ». La collecte de fonds, dont le slogan est: « Les professeurs méritent le respect », a déjà permis de récolter plus de 70.000 dollars pour sa libération et ses frais judiciaires. Il doit comparaître devant un tribunal le 30 novembre.

Mais certains parents sont scandalisés qu’il ait pu lever la main sur un élève. « J’ai déjà eu ce professeur et je n’ai eu aucun problème avec lui », a déclaré un lycéen à KTLA. « C’était vraiment un gentil prof, je l’ai toujours respecté. Il avait toujours de bonnes relations avec ses élèves ».

« Nous pouvons être partagés sur ce qui s’est passé. Mais vous devez savoir que ce n’est pas la première fois que Marston Riley est agressé, que ce soit physiquement ou verbalement », précise Cecilia Diaz Jimenez.

« Nous prenons cette affaire très au sérieux et condamnons toute forme de violence ou d’intolérance », ont déclaré dans un communiqué les responsables de l’éducation publique pour le district de Los Angeles.

Auteur: AFP – Huffingtonpost.fr

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here