D’abord l’incrédulité, et puis les pleurs, la rage et les insultes contre la Seleçao. Le Brésil peine à digérer la gifle infligée par l’Allemagne (7-1), mardi.

Plusieurs autobus ont été incendiés et un magasin d’appareils électro-ménager pillé, mardi 8 juillet, à Sao Paulo, après la défaite humiliante (7-1) de la Seleçao face à l’Allemagne en demi-finale du Mondial. Mais le Brésil, abasourdi par la défaite, est dans l’ensemble resté calme dans la soirée.

Les larmes ont coulé sur le visage de nombreux supporters à travers le pays, avant même la fin de la rencontre. Le maquillage jaune et vert a ruisselé sur les visages, d’autant plus abondamment que la pluie s’est invitée dans ce cauchemar. Les Brésiliens se sont caché le visage entre les mains, se regardant les uns les autres avec incrédulité. “C’est un jour très triste pour tout le pays”, a reconnu le capitaine brésilien d’un soir, David Luiz, qui a lui aussi pleuré à l’issue de la rencontre, avant de demander pardon pour cette déroute.


Par Francetv.info

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here