Agé de 78 ans, le président uruguayen refuse le faste qui va avec son titre, et vit dans sa ferme, comme n’importe quel retraité. Une façon d’être en accord avec sa politique.

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, ni son visage, et pourtant, José Mujica est un personnage. Le président de l’Uruguay pourrait recevoir le titre de « chef d’Etat le plus modeste du monde », si un tel concours existait. José Mujica refuse d’habiter dans les palais. Il a même vendu l’une des résidences présidentielles. Le président uruguayen, âgé de 78 ans, met un point d’honneur à vivre comme un retraité ordinaire, dans sa ferme, pour afficher son opposition à la société de consommation.

Elu il y a quatre ans, cet ancien ministre de l’Agriculture a reçu les équipes de France 2 chez lui, en survêtement. « Cela fait 28 ans que je vis là », dit-il. Et autant d’années qu’il n’a rien changé à son mode de vie. Comme autrefois, il boit le maté, infusion d’herbe très populaire en Uruguay. Et rentre tous les soirs dans sa ferme. « Il existe bien une maison pour le président avec un parc, et tout ce qui va avec : insupportable. Si tu veux une tasse de thé, il faut marcher 200 mètres. » José Mujica n’accepte que 1 000 euros sur les 9 000 que constituent le salaire normal du chef de l’Etat, dans ce pays. Rencontre avec cet homme engagé et surprenant.

Par francetv.info

3 Commentaires

  1. Monsieur José Mujica est le Chef d’Etat le plus fascinant, mais nos médias ne parleront pas beaucoup de lui en Afrique, et nos dirigeants non plus ne l’inviteront pas en visite officielle, de peur que leurs peuples exigent qu’ils se comportent comme ce grand monsieur qui a fait le buzz en Europe depuis longtemps!
    Il y a un autre pays(Le Costa Rica) dont le peuple a décidé il y a plus de cinquante ans de vivre sans armée nationale, sans achats d’armes, et a su combattre complètement l’analphabétisme, la malnutrition, et développer son système de santé pour le hisser au standard international.
    Tous ces pays resterons inconnus par une large majorité de nos concitoyens, par la volonté de ceux qui nous gouverne, pour éviter qu’on sache qu’il y a bien des Chefs qui ne se servent pas de leurs peuples pour s’enrichir et enrichir leurs familles élargies.

  2. Notre PR doit s’inspirer de la politique sociale de José Mujica pour mieux accrocher son peuple qu’il n’arrive pas à séduire encore. Mais, il faut qu’il invite d’abord en visite officielle au Sénégal.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here