XALIMANEWS : Ils sont nombreux les Sénégalais résidant à l’étranger et qui veulent célébrer la tabaski auprès de leurs proches au Sénégal. Mais en cette période de pandémie, certains sont confrontés à des problèmes de transport. C’est le cas de nombre de sénégalais de Belgique qui n’ont pu embarquer dans le vol de rapatriement du 18 juillet de Brussels Airlines.
Certains sont venus d’Allemagne, d’autres de Hollande ou encore des États-Unis. Ils ont, pour la plupart du rebrousser chemin. La raison, une question de paperasse.
« Les agents de l’aéroport ont tourné ma femme en bourique durant des heures à lui demander des papiers qu’ils refusent à la fin de reconnaître. Elle a dû rentrer chez elle, après plus de 8h d’attente », peste l’un d’eux joint par Xalima.
Ces sénégalais appellent le gouvernement sénégalais à plus de respect et de considération à leur endroit.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here