XALIMANEWS- Les faits se passent à Ziguinchor. Des femmes utilisent de la drogue dans leurs parties intimes pour se procurer du plaisir. L’alerte est d’une badiènou gokh.

Cette pratique n’est pas sans conséquences selon la présidente régionale des Badjéne Gokh de Ziguinchor qui évoque la fréquence des divorces, entre autres.

Interrogée par GMS, elle a invité les autorités à sanctionner ceux qui s’adonnent à la vente de cette drogue qui fait fureur dans la région de Ziguinchor.

Avec SenCafé Actu

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here