La seule version en vigueur de l’Article 60 de la constitution du Sénégal bien celle-ci: « Tout député qui démissionne de son parti en cours de législature est automatiquement déchu de son mandat. Il est remplacé dans les conditions déterminées par une loi organique. »Le texte qui a figuré dans le site de la Présidence de la République et signalé par le Parti, l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail est une fraude constitutionnelle. Il n’existe pas dans la Constitution du 22 janvier 2001 cette disposition selon laquelle « Les députés démissionnaires ou exclus de leur parti sont remplacés dans les conditions déterminées par une loi organique. »La constitution est révisable seulement par voie référendaire ou parlementaire. Le Président de la République ne peut pas changer une disposition constitutionnelle sans passer par le Peuple ou ses Représentants.La Constitution n’est un texte ordinaire pour être instrumentalisée aux fins de briser un député ou soumettre des Elus de la République.

Moustapha Diakhaté

Vive la République !Vive le Sénégal !

82828 commentaires7 partages

J’aime

Partager

2 Commentaires

  1. Ils ont tout faux même s’ils se font nommer républicains « Alliance Pour la République (APR) », ils ne sont républicains que de nom, c’est comme une coquille vide d’œuf. Ils n’appréhendent, ni ne croient aux principes républicains qui exigent des comportements nobles. Dans un état normal caractérisé par une justice équitable, indépendante, ces faussaires se retrouveraient très certainement au gnouf. Voilà les raisons objectives qui expliquent pourquoi, nos dirigeants entretiennent le chaos étatique dans lequel le pouvoir judiciaire pris en otage, est systémiquement dévié de ses objectifs. Ce régime est entrain de foutre en l’air la république, chaque jour que Dieu fait ils posent des actes tortueux qui participent à la déconfiture de l’état. Non ce n’est pas ce que Macky nous avait promis quand il faisait des yeux doux à la population pour espérer se faire élire. Franchement un parfum de trahison empeste l’air dans ce pays, nous sommes dépités, déroutés par ces attitudes qui traduisent le niveau de perversité de nos dirigeants.

  2. Qu’qu’est ce qui se passe dans ce parti
    Il y a des choses qui se pointent que nous ignorons.
    Moustafa cissé lo, moustafa diakhaté, Macky Sall
    Lane mo warale kheuthio bi
    Ame na bou wakhane ay cowboy si seddo ba lagnouye reyante bou gnou djekh

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here