XALIMANEWS : L’Imam Mahmoud Dicko, guide moral du M5-RFP était l’invité de l’émission Objection sur Sud Fm aujourd’hui. Le leader malien s’est prononcé sur la crise actuelle au Mali. Selon lui, il y a une crise de confiance entre les Dirigeants Africains et leurs Peuples. L’Imam dit ne pas pour sa vie. « Il y a 3 choses qui ne m’ont jamais inquiété, parce que ça ne dépend pas de moi : où est-ce que je vais mourir, quand est-ce que je dois mourir et comment je vais mourir. Ce n’est pas une préoccupation pour moi».

6 Commentaires

  1. Comment les africains peuvent faire confiance à des gens qui ont menti jusqu’à prendre le pouvoir et ensuite se comporter comme s’il avait hérité le pays de leurs pères.

  2. Au delà de cette dichotomie juste, le problème de fond c’est de trouver le créneau pour une authentique refondation des bases d’une nouvelle démocratie, de bonne gouvernance et de développement. C est cette voie que les maliens et tous nos peuples appellent de tous leurs vœux. C est ce que cherche Dicko, désintéressé pour lui même mais qui veut tout faire et tout donner a son pays

  3. Au delà de cette dichotomie juste, le problème de fond c’est de trouver le créneau pour une authentique refondation des bases d’une nouvelle démocratie, de bonne gouvernance et de développement. C est cette voie que les maliens et tous nos peuples appellent de tous leurs vœux. C est ce que cherche Dicko, désintéressé pour lui même mais qui veut tout faire et tout donner a son pays

  4. L’imam Mahmoud Diko a raison. Comment faire confiance à ce syndicat de voleurs dits présidents africains ? Quand un président se comporte mal, ses pairs ne disent rien, non ingérence dans les affaires intérieures oblige. Dès que la contestation prend des allures de renversement du pouvoir là tous les amis accourent au chevet du malade avec le remède qui doit le sauver. Présidents de la CDEAO, le Mali n’est pas Libéria ni Sierra Léone ni Gambie ou Guinée Bissau, si vous devriez y envoyer vos troupes, préparez-vous à mettre tous vos drapeaux en berne.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here