Zinedine Zidane était en conférence de presse avant la rencontre contre l’Espanyol Barcelone de dimanche et a répondu à de nombreuses questions.

Le premier du classement contre le dernier du classement. Un match piège auquel le Real Madrid devra faire attention ce dimanche pour éviter de perdre des points dans la bataille pour le titre. Et Zidane le sait.

« Il faut continuer comme ça. Demain, l’Espanyol va nous rendre les choses difficiles, ils ont besoin de points. C’est une autre finale et nous allons devoir être au maximum et être concentrés », a commencé l’entraîneur.

« Nous ne pouvons pas être confiants, nous savons que c’est le premier contre le dernier mais ça ne veut rien dire, il faut le prouver sur le terrain, parce qu’ils jouent chez eux et ils voudront les trois points. Nous voulons mettre de la détermination dans le match mais l’Espanyol va faire la même chose », a-t-il ajouté.

Juste avant la conférence de presse, l’Espanyol Barcelone a annoncé le limogeage de son entraîneur, Abelardo : « Je n’ai rien à dire, si c’est bon ou pas. Je ne peux que dire que je suis désolé pour Abelardo, ce sont toujours des moments compliqués. »Les plus populaires

Zidane a aussi évoqué la grande forme de Vinicius Junior : « Les joueurs savent où ils sont et tous ceux qui travaillent ici savent qu’il y a des hauts et des bas. C’est la vie. Nous vivons un bon moment et Vini aussi. Il faut y aller doucement avec tout le monde. Il y a 25 joueurs et nous regardons tous une seule chose en équipe. »

Les journalistes ont questionné l’entraîneur sur son avenir : « Je ne sais pas combien de temps je vais entraîner le Real. Ce qui me motive, c’est le moment présent. Dans ma tête, j’ai toujours été un joueur, j’ai joué presque 18 ans. Je disais toujours que je ne serais pas entraîneur et je le suis aujourd’hui. Ça fatigue beaucoup, nous verrons bien. Mais pas pendant 20 ans, ça, c’est sur. »

Meilleur joueur ou entraîneur : « J’étais un meilleur joueur, sans aucun doute. Mais des joueurs, il y en avait des meilleurs que moi. Je suis content de ce que j’ai fait et d’avoir terminé ma carrière de joueur ici. »

Enfin, on lui a posé une question sur son envie d’entraîner Mbappé, et Zidane a botté en touche : « J’ai la chance d’être ici, et d’entraîner ici. (…) Je peux dire que j’ai la chance d’entraîner les meilleurs du monde. Je profite des matches, mais je profite encore plus aux entraînements, parce que les entraînements, c’est le pied ! »

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here