XALIMANEWS- C’est une bonne nouvelle pour près de 300.000 sénégalais dont la plupart sont des enfants. Ils sont atteints de crises épileptiques qui paralysent leur vie.

Pour cause de Covid 19, le médicament qui atténue leur mal était indisponible des rayons des pharmacies. Selon le Dr Leity Gning de la Pharmacie nationale d’approvisionnement, le Sénégal a utilisé son dernier stock il y a plusieurs semaines.

« Nous avons une usine qui était fonctionnel mais qui a eu des difficultés, nous avons pris ce qui restait du laboratoire pour approvisionner les uns et les autres. Malheureusement, ce n’est jamais suffisant », a confié le Dr Gning à nos confrères de la TFM.

Il informe notamment de la disponibilité d’un nouveau stock en très grande quantité qui est arrivé à Dakar, ce mardi après-midi, va soulager les malades ainsi que les soignants.

« Les choses sont en train de se normaliser. Nous avons pris des dispositions pour renforcer l’approvisionnement. Cette commande va couvrir une période une période d’un à deux mois en attendant la disponibilité d’un autre stock. Nous allons procéder à l’approvisionnement des pharmacies dès ce mercredi matin», a-t-il renseigné.

Selon le Pr Moustapha Ndiaye, chef de service du département Neurologie de l’hôpital Fann, beaucoup de patients sont affectés par cette rupture et les conséquences font que les hospitalisations sont à l’ordre du jour. Plusieurs d’entre eux sont au plus mal à cause des crises répétées.

« La non prise du médicament peut conduire à la dégradation de l’état du malade qui est en manque et qui subit aussi des douleurs. Et cette situation peut même conduire à la mort », a expliqué le Pr Ndiaye.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here