Xalimanews- La pénurie d’eau à Dakar et dans certaines zones du pays inquiète les sénégalais, surtout en cette période de pandémie. En effet, préoccupés par cette situation, les membres de la la Plateforme des organisations de la société civile eau et assainissement du Sénégal (Posceas) exhortent la SONES et Sen Eau à prendre les dispositions idoines pour rétablir cette situation qui met en péril la vie des populations dans ce contexte de pandémie à Covid 19. Voici l’intégralité du communiqué qu »ils ont publié à cet effet: « On ne peut pas dire que l’eau coule à flot depuis l’entrée en activité, le 1er janvier 2020, de la nouvelle société d’exploitation Sen Eau qui est sortie des flancs du groupe français Suez .

Depuis plusieurs semaines, l’eau potable est devenue presque introuvable dans plusieurs localités du pays plus particulièrement dans les quartiers de Dakar et de sa banlieue.

Malgré les promesses affichées par Sen’Eau qui a pris le relaisde la Sénégalaise des Eaux (SDE), le liquide précieux est devenu de plus en plus rare. Les ménages sénégalais, avec les femmes au premier plan, ne savent plus où donner de la tête et sont obligés de se démener autour de quelques rares citernes ou points d’eau, faisant fi de la distanciation physique dans le contexte de la pandémie àCovid 19. 

Cette situation est d’autant plus déplorable que le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon qui constitue la 1ère mesure barrière recommandée par l’Oms et reprise dans l’ensemble des messages de prévention contre  la Covid 19, est aujourd’hui difficilement applicable pour beaucoup de sénégalaises et de sénégalais par manque d’eau.

Loin d’être convaincue des explications contenues dans le communiqué de Sen Eau daté du 15 juin 2020, laPlateforme Nationale des Organisations de la Société Civile sur l’Eau et l’Assainissement au Sénégal (POSCEAS), exprime sa solidarité aux populations durement éprouvées et dénonce les ruptures fréquentes dans la fourniture de l’eau potable dont l’accès est un droit humain fondamental conformément à la résolution 64/292(2010) de l’ONU..

La POSCEASexhorte la SONES et Sen Eau à prendre les dispositions idoines pour rétablir cette situation qui met en péril la vie des populations dans ce contexte de pandémie à Covid 19.

Elle appelle les autorités étatiques, la SONES et la société Sen’Eau à s’investir davantage pour garantir un approvisionnement correct et de qualité en eau des populations durement éprouvées par cette pénurie d’eau qui a atteint son paroxysme cette année 2020 marquée par la pandémie à Covid-19.

La POSCEAS rappelle au gouvernementson obligation d’assurer le service public d’eau potable et d’assainissement et ses engagementsà réaliser les objectifs de développement durable notamment en matière d’eau et d’assainissement.

Le secteur de l’eau et de l’assainissement devant contribuer à la riposte contre la pandémie à Covid 19, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement est appeléà veiller scrupuleusement, à un approvisionnement continu en eau potable à l’ensemble des populations des villes et des campagnes du pays dans le contexte de la lutte contre la pandémie du Covid 19″.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here