XALIMANEWS- Le président du Cojep, Charles Blé Goudé, a été retiré du fichier électoral remis aux partis politiques ivoiriens à trois mois de la présidentielle. Dans une déclaration, son parti a dénoncé une instrumentalisation de la justice à des fins politiques.

Ancien ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé a été extirpé de la liste électorale qui servira de base de données pour la présidentielle du 31 octobre 2020. Sa condamnation à 20 ans de prison, 10 ans de privation de ses droits civiques et 200.000.000 FCFA (300 000 euros) de dommages et intérêts pourrait justifier ce retrait.

En effet, le secrétaire général du Cojep, Patrice Saraka, face à la presse a fait remarquer que, considérant que la condamnation par contumace ne peut être considérée comme définitive, l’on ne saurait expliquer pourquoi le nom de l’ancien ministre de la jeunesse de Gbagbo ne figure pas sur la liste électorale provisoire remise aux partis politiques.

« Le Cojep perçoit la radiation de son leader Charles Blé Goudé de la liste électorale comme l’aboutissement de l’instrumentalisation de notre justice et la considère non légale et conteste la radiation de son leader de la liste électorale« , a déclaré le Cojep.

Laurent Gbagbo et son filleul ne se voient ainsi privés du droit de vote, et par ricochet, ne peuvent pas faire acte de candidature dans le cadre de la présidentielle du 31 octobre 2020.

Beninwebtv

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here