Une seule chose importe et une seule est urgente à l’heure actuelle, vaincre ce virus et maintenant , tout de suite, ici même de notre vivant et c’est bien possible. Du Président de la République au sénégalais lambda, personne ne peut s’accommoder aux exigences de ce virus puisque celles-ci sont infrahumaines. De presque 7 % de croissance , on risque de tomber à moins de 3% de croissance ( je dis bien – de 3% , notre niveau avant 2012) , chose inimaginable, grave , une chute , une catastrophe économique et sociale imputable à ce micro-organisme qui au lieu de nous tuer simplement , puisqu’on ne meurt qu’une seule fois , nous assoiffe, nous affame et nous isole, afin que personne ne puisse prier pour l’autre , ni l’accompagner au cimetière, ou même assister à ses funérailles. Simplement inacceptable ! C’est pour éviter une telle situation que SEM Macky SALL a pris des mesures des plus radicales contre ce mal  et à mobilisé toutes les ressources disponibles imaginables et celles non encore imaginées pour faire face et vaincre rapidement le COVID 19.
Un programme de résilience économique et sociale adossé à un fond de 1000 milliards, des mesures sociales pour soutenir goorgorlou et les ménages, payer l’eau et l’électricité des plus vulnérables en sus d’un plan d’urgence, de grandes mesures qui ont engendré des résultats déjà très encourageants mais encore insuffisants. Ces mesures idoines , importantes , sociales , bonnes , ont une limite dans le temps  et celui-ci nous est compté. Chers compatriotes, Il nous faut  finir cette guerre entamée depuis le 02 Mars, et il nous faut toutes et tous, maintenant et tout de suite, et je répète tout de suite, si nous ne voulons pas prendre le chemin qui mène au cimetière , achever , tuer , massacrer , détruire et stopper définitivement la propagation du COVID 19 par une seule arme, qui semble être la plus  efficace ; ne laisser aucune parcelle de progression au virus dans nos comportements, attitudes et habitudes,  en restant chez nous autant que faire se peu, pas de grand place, pas.de rassemblement , se laver les mains et le visage autant de fois que possibles, pas de  » tour » et de « nat  » en catimini, pas de plage. Le virus n’aime ni la propreté , ni l’isolement.  Alors agissons plus encore , ne baissons pas les bras. S’il résiste jusqu’au 23 ou 24 de ce mois , alors achévons- le une semaine après le ramadan et passons une bonne fête de Korité ! Je lance donc  un vibrant appel , un appel populaire à quiconque lira mon texte, à redoubler d’efforts dans cette croisade nationale et internationale contre le COVID 19 en vue de donner du sens aux actions efficaces du corps médical sénégalais.
A mort le COVID 19 avant le 04 Mai . Amen

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here